07:07 ARCHITECTURE

Le complexe immobilier Velâdzo redessine le centre-ville de Bulle

Teaserbild-Quelle: Philippe Béchet - Itten+Brechbühl SA

Velâdzo est le premier projet immobilier du groupe Transports Publics Fribourgeois. Disposés autour d’une cour, deux bâtiments en L créent un nouveau centre à Bulle, en dialogue avec la gare et le paysage alentour. Ce nouvel ensemble se définit comme un village -Velâdzo en patois- et abrite un programme mixte composé principalement de commerces, surfaces administratives et logements.

Un socle sur deux niveaux réunit les deux bâtiments de Velâdzo-Bulle

Crédit image: Philippe Béchet - Itten+Brechbühl SA

Un socle sur deux niveaux réunit les deux bâtiments de Velâdzo et ancre le projet au terrain. Il fait également le lien entre le niveau inférieur de la place et des rues et le quai n°1 de la gare.

Bulle n’en finit pas de s’agrandir. D’ici 2030, la ville de 26'000 âmes comptera 7’000 habitants supplémentaires et près de 4’000 voyageurs par jour en plus dans les trains et les bus. Pour répondre à ce défi, il a fallu moderniser les infrastructures ferroviaires et réaménager tout le quartier de la gare. Ce qui a contribué à redessiner le centre-ville du chef-lieu gruérien.

Un village dans la ville
Le complexe Velâdzo Bulle – Velâdzo signifie village en patois fribourgeois - se compose de deux bâtiments en forme de «L» qui forment un espace central partagé, continu et ouvert sur le paysage. Le glissement des deux volumes permet de générer une relation spatiale entre le cœur du projet et les deux belvédères qui offrent des vues sur les montagnes environnantes, les Préalpes fribourgeoises, le Moléson et la dent de Broc, véritables symboles de la région.

Mixité programmatique et sociale
Le socle sur deux niveaux (rez-de-chaussée inférieur et supérieur) est occupé par des commerces. Cet espace central devient le prolongement naturel de la place de la Gare et crée une connexion urbaine entre la ville basse et la ville haute. Ce lieu devient à la fois un hall de gare qui assure la gestion des flux et un lieu de rencontre et de détente.

Avec le déplacement de la gare de Bulle et la construction de ce nouvel ensemble bâti, le centre de la ville de Bulle se déplace aussi et se redéfinit.

Crédit image: Philippe Béchet - Itten+Brechbühl SA

Avec le déplacement de la gare et la construction de ce nouvel ensemble bâti, le centre de la ville de Bulle se déplace aussi et se redéfinit.

Les deux immeubles de 5 niveaux émergeant de ce socle abritent quant à eux un programme mixte. Un hôtel s’est installé dans la tête du bâtiment Nord. Les premiers étages de deux bâtiments sont occupés par des espaces de bureaux et les étages supérieurs par des logements.

Chauffage à distance
La production de chaleur de Velâdzo Bulle repose sur un raccordement au réseau de chauffage urbain. Ce réseau de chauffage à distance utilise principalement le bois comme ressource, grâce à une centrale de production localisée à seulement quelques centaines de mètres du projet, dans la scierie Despond qui valorise ses déchets.

Veladzô devient à la fois un hall de gare qui assure la gestion des flux et un lieu de rencontre et de détente.

Crédit image: Philippe Béchet - Itten+Brechbühl SA

Velâdzo offre une connexion urbaine entre la ville basse et la ville haute. Le quartier devient à la fois un hall de gare qui assure la gestion des flux et un lieu de rencontre et de détente.

Le chantier Velâdzo s’est déroulé à la confluence du projet de modernisation ferroviaire et de réaménagement des espaces publics. L’imbrication avec ces projets connexes et leurs calendriers rapprochés de réalisation ont nécessité une importante coordination. A titre d’exemple, le niveau inférieur du bâtiment se glisse sous la voie verte et le quai 1 de la nouvelle gare ferroviaire tandis que le tunnel d’accès au parking souterrain sert de support à la voie verte ainsi qu’à la vélostation de la ville de Bulle. De plus, la nouvelle place de la Gare est implantée sur la dalle du parking souterrain.

BIM incontournable
Le projet a été entièrement développé et conçu en BIM. Il a été mis en œuvre dès la phase de conception et poursuivi jusqu’à la préparation du dossier de révision. L’architecte ainsi que les différents corps de métier ont produit plus de 1’000 IFC qui ont été analysés et coordonnés tout le long du projet.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.