11:11 ARCHITECTURE

Les premiers immeubles circulaires de l'histoire inspirent le cinéma

Teaserbild-Quelle: (CC BY 2.0)Eric Fisher

Les tours jumelles du complexe Marina City à Chicago ont servi de toile de fond à de nombreux films y compris le fameux film d'horreur « Candyman » récemment projeté en avant-première dans les cinémas suisses. Construites dans les années 1960, elles ont également créé les premiers logements circulaires au monde.

L'une des tours les plus emblématiques de l'horizon de Chicago est le complexe Marina City construit dans les années soixante.

Crédit image: (CC BY 2.0)Eric Fisher

Les bâtiments de Chicago recèlent bien des richesses architecturales, et cela donne des idées aux cinéastes...

Situé à côté du bras principal de la rivière Chicago et tout près de la Trump Tower, le complexe Marina City est constitué de deux tours identiques. Il a été imaginé par l'architecte américain Bertrand Goldberg et achevé en 1964. Ce n'est pas la première fois que les deux gratte-ciel modernistes apparaissent sur le grand écran: Leur ofrme a inspiré de nombreux cinéastes, qui les ont choisies comme décours. Notamment dans les films « Batman Begins », « I, Robot », « The Dark Knight » ou « Transformers 3 »

Ces premiers logements circulaires au nmonde ont été construits entre 1960 et 1967, à une époque où les habitants de Chicago fuyaient vers les banlieues. Leurs architectes avaient ainsi voulu revitaliser le milieu urbain. Ils ont ainsi créé « une ville dans la ville ».

Chaque tour contient plus de quatre cents appartements et une rampe continue, en spirale vers le haut, de places de stationnement.

Crédit image: (CC BY-SA 3.0) Juan Lanzagorta Vallín

Chaque tour contient plus de quatre cents appartements et des places de stationnement.

Le complexe, avec ses tours emblématiques en forme d'épis de maïs, présente des plans d'étage identiques. Il a été conçu comme une ville autonome, pleine d'unités résidentielles et commerciales. Marina City faisait partie d'un effort visant à réintroduire le centre-ville de Chicago en tant que lieu de vie attrayant. Sa structure principale est composée d'un noyau central en béton armé (où se trouvent les ascenseurs) et d'une disposition radiale des poutres.

Cinq structures le composent: deux tours résidentielles (65 étages, les 18 premiers étages étant réservés au stationnement). un immeuble de bureaux (10 étages) et un théâtre, le tout reposant sur une grande plate-forme commerciale. Sa hauteur totale est de 179 m.

Étonnamment, certains des appartements ont conservé leur mobilier d'origine. La cuisine, par exemple, ressemble à un véritable espace des années 1960. Un look vintage très unique qui augmente la valeur actuelle et l'appréciation de ces unités.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.