11:04 ARCHITECTURE

Trois bâtiments d’habitation entre vignes et raffinerie à Cressier (NE)

Teaserbild-Quelle: Clos des Argilles

Le petit quartier du Clos des Argilles, à Cressier (NE), offre la particularité de s’intégrer dans un urbanisme compliqué. Entre les vignes et la zone de la raffinerie de pétrole, l’architecte a conçu trois bâtiments d’habitation tournés vers le calme. Les logements sont en vente.

Argilles Cressier 1

Quelle: Clos des Argilles

Les trois immeubles sont orientés de façon à optimiser la vue depuis les logements.

C’est un petit quartier d’habitation qui se trouve dans une zone urbanistique compliquée qui est mis en vente entre les villages de Cressier et de Cornaux (NE). Si la vue depuis les logements donne sur les vignes et la montagne de Chaumont, le spectacle au sud est plus industriel, avec notamment la raffinerie de pétrole et l’exploitation de Juracime. Quoi qu’il en soit, la régie immobilière chargée de la vente des biens veut renforcer la qualité de vie dans l’Entre-deux-Lacs neuchâtelois.

Argilles Cressier 3

Quelle: Clos des Argilles

La variété des alentours se retrouve dans les façades.

Le projet de Clos des Argilles, à Cressier, comprend trois bâtiments offrant une quarantaine d’appartements allant de 2,5 à 4,5 pièces. Il se situe entre deux villages qui allient un centre relativement préservé, des zones de villas et de petits locatifs, ainsi que des industries. Un aménagement du territoire très diversifié, qui a posé de gros défis aux architectes.

Variations volontaires
Le bureau lausannois Urbaplan a donc proposé à la commune de Cressier de faire un plan de quartier de cette zone, pour ainsi valoriser un habitat de qualité. L’architecte du Clos des Argilles s’en est inspiré pour construire des bâtiments aux façades volontairement variées. Une succession de terrasses de balcons saillants et de toitures en pente rythment donc l’architecture de ce nouveau quartier. Il a aussi orienté les immeubles de façon à ne pas trop offrir une vue directe sur la zone industrielle cressiacoise.

Les trois immeubles sont aussi dotés d’un parking souterrain commun d’une trentaine de places. Comme cela se pratique pour des lotissements à grande échelle, les aménagements extérieurs créent des espaces propices à la rencontre et aux échanges. Des potagers collectifs complèteront ce petit quartier.

Annonces

Dossiers

Coronavirus
© Suva

Coronavirus

Entreprises et chantiers s’accrochent aux mesures sanitaires

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.