14:08 ARCHITECTURE

Quand l’architecte Frank Lloyd Wright signait une niche pour Eddie

Teaserbild-Quelle: County of Marin

Parmi les nombreuses oeuvres de l’architecte américain Frank Lloyd Wright se trouve une niche conçue pour un labrador. Une vidéo du centre administratif de Californie où la petite construction est exposée raconte son histoire.

Jim Berger avec la niche qu'il a offerte au comté de Marin. Elle devait être assortie à la maison des Berger et faire en sorte qu'Eddie, le labrador, soit au chaud en hiver.

Crédit image: County of Marin

Jim Berger avec la niche qu'il a offerte au comté de Marin. Elle devait être assortie à la maison familiale et faire en sorte qu'Eddie, le labrador, soit au chaud en hiver.

«Cher Monsieur Wright, j'ai douze ans. Je m'appelle Jim Berger. Vous avez conçu une maison pour mon père, qui s'appelle Bob. J'apprécierais beaucoup si vous pouviez concevoir pour moi une niche qui soit facile à construire et qui soit en symbiose avec notre maison. Le nom de mon chien est Edward, mais nous l'appelons Eddie. Il a quatre ans, ou 28 ans en années de chien, et c'est un labrador. Il mesure 73 cm et 91 cm de long. La raison pour laquelle je désire cette niche, c'est surtout à cause de l'hiver».

Lorsque Jim Berger  a écrit cette lettre à Frank Lloyd Wright (1867-1959) en juin 1956, l'architecte était en train de travailler sur le musée Guggenheim de New York. Les parents de Jim étaient alors absorbés par la construction de leur propre maison.

«Cela m'avait énervé que je puisse avoir un chien, mais qu'il ne puisse pas entrer dans la maison. Je ne trouvais pas cela juste», se souvient Jim Berger 66 ans plus tard. «J'ai demandé à mon père de me construire une niche pour mon chien. Mais il m'a répondu : «Pourquoi ne pas demander à Frank Lloyd Wright ?» Berger a suivi le conseil. Il voulait payer les plans et les matériaux avec l'argent qu'il gagnait en distribuant des journaux. «Je n'avais pas conscience à l'époque de la célébrité de Wright». Tout ce qu'il voulait, c'était que son chien ait chaud en hiver.

Le maître a effectivement répondu. Il est assez occupé en ce moment, mais trouvera peut-être le temps à la fin de l'année. Mais Jim Berger n'a pas eu de nouvelles de lui. Il l'a donc contacté une nouvelle fois : «Cher Monsieur Wright, je vous ai écrit en juin au sujet du projet de maison pour mon chien Eddie. Je vous le demande à nouveau: pouvez-vous en concevoir une pour moi ?» Wright a finalement accédé à la demande du garçon. Il a dessiné au dos de la lettre une petite maison triangulaire et a demandé à ses employés d'en faire un plan avec tous les détails. Certes, Jim s'en réjouit. Mais «Cela devait être facile, mais ça ne l'était pas», raconte-t-il. «C'était un cauchemar. En dernier lieu, c'est mon père qui l'a construite et pas moi. Et le chien n'a jamais dormi dedans».

La niche, qui correspond à la plus petite construction de Wright, existe toujours. Elle est exposée depuis peu au Marin County Civic Center de San Rafael, en Californie. Le bâtiment qui l’abrite, siège administratif du comté, a également été conçu par Frank Lloyd Wright. Outre les zones administratives, le complexe comprend un théâtre, des salles d'exposition, des salles de réunion et un parc. Il s’agit de la plus grande construction existante du maître. Et c'est probablement aussi l'une des plus spectaculaires. En ce sens, la niche, plus petit objet conçu par l’architecte, est au bon endroit.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.