17:04 CHANTIER DU MOIS

Rénové, le Château d’Echallens retrouva la place dominante de son passé

Écrit par: Jean-A Luque
Teaserbild-Quelle: Steiner SA - David Suchet

Ces vingt dernières années, Echallens a connu une explosion démographique incroyable et a un peu oublié ses racines. Cette négligence est désormais réparée. En effet, le Château et ses dépendances offrent à la ville un nouveau visage. L’ancienne enceinte est entièrement rénovée pour abriter les services communaux enfin tous réunis sous un même toit. Flambant neuf, un édifice de bureaux s’est érigé au sud et représente une magnifique manne immobilière. Quant à la cour du Château, elle cache sous ses pavés des trésors d’astuce…

Chateau d'Echallens 2

Quelle: Steiner SA - David Suchet

Si le bâtiment médiéval n’a pas subi de transformations majeures, ses abords redessinent complètement la localité d’Echallens.

Encerclé de toute part par le macadam, à peine surélevé au-dessus d'une butte, le Château d’Echallens a l'air bien peu redoutable aujourd'hui. Pourtant au Moyen Age, ce fort féodal marquait de son imposante présence le territoire du Gros-de-Vaud.

Les pentes qui l'entouraient étaient escarpées. Au nord et à l'ouest, le Talent coulait au fond d'un ravin, tandis qu'à l'est et au sud, le château était protégé par un fossé d'ordinaire à sec, mais qu'on pouvait remplir d'eau en cas de danger. La porte de la forteresse se trouvait du côté de la ville, à l'entrée de la Grand-Rue et, pour franchir le fossé, il y avait bel et bien un pont-levis…

Les temps ont bien changé et pour lui rendre un peu de sa splendeur, la Municipalité d’Echallens s’est engagée dans un immense chantier de rénovation et de transformation des lieux. Elle a aussi ouvert en très grand les cordons de sa bourse avec le plus important crédit de son histoire, plus de 17 millions de francs.

Avec cette somme, Echallens s’est fixé un quadruple but : rénover les bâtiments les plus anciens, créer sous l’ancienne place un guichet central permettant à la population d’y réaliser toutes ses démarches administratives, offrir au personnel communal un cadre de travail répondant aux normes actuelles et, enfin, mettre un nouveau bâtiment à disposition des services cantonaux installés dans la localité.

« A l’origine, en 2015, nous envisagions juste de supprimer la salle du Conseil communal sise dans l’Aile nord et de réaménager cet espace en locaux complémentaires pour les services communaux, sourit  Jean-Pierre Nicoulin, le syndic d’Echallens, maître d’ouvrage. Un modeste projet à 175 000 fr. Mais le Conseil communal l’a refusé en nous demandant d’imaginer un projet de rénovation plus ample et complète. »

Cet article n'est disponible en intégralité que pour les abonnés.

Connectez-vous maintenant!

Vous n'êtes pas encore abonné? Aperçu des abonnements.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.