09:07 DIVERS

Trop d'électricité avec des énergies non renouvelables en Suisse

Source de l'image teaser: CC BY-SA 3.0_Matt Prosser

Selon une étude de la Fondation suisse de l'énergie, les plus grands fournisseurs d'électricité de Suisse, Axpo, Alpiq, BKE et Repower, s’approvisionnent encore en trop grande majorité auprès de centrales thermiques et nucléaires.

Pour produire l'électricité, Axpo, Alpiq, BKE et Repower recourent à environ 60% à des centrales fossiles et nucléaires.

Quelle: CC BY-SA 3.0_Matt Prosser

Pour produire l'électricité, Axpo, Alpiq, BKE et Repower recourent à environ 60% à des centrales fossiles et nucléaires.

La Fondation suisse de l'énergie (SES) vient de livrer les conclusions de son étude nationale sur le mix de la production électrique en 2020, «Strommix 2020». SES a examiné la production d'électricité des centrales des quatre plus grands fournisseurs d'énergie suisses. Et le constat est clair: Axpo, Alpiq, BKE et Repower recourent à environ 60% à des centrales fossiles et nucléaires et le reste principalement à de l'énergie hydraulique.

Encore du travail
Bien que la part des nouvelles énergies renouvelables ait augmenté l'année dernière, elle reste à un niveau très bas de 6%. Par rapport au mix électrique suisse - 58,1 % d'énergie hydraulique et 32,9 % d'énergie nucléaire - le bilan d'Axpo, d'Alpiq, de BKE et de Repower est donc «nettement plus dommageable pour le climat et l'environnement», selon SES.

Pour sa part, Axpo affirme qu'il est le plus grand producteur d'énergies renouvelables en Suisse et déplore que l'expansion des énergies renouvelables en Suisse ne progresse que lentement, alors que l'entreprise poursuit des objectifs d'expansion ambitieux.

La part des sources d'énergie fossiles reste élevée
Selon «Strommix 2020», les émissions de gaz à effet de serre par kilowattheure ont diminué par rapport aux années précédentes; les producteurs d'électricité n'ont pratiquement plus de centrales étrangères au charbon dans leurs portefeuilles. Toutefois, la part de la production d'électricité d'origine fossile reste élevée, à un peu moins de 20 %. En effet, les quatre géants de l'électricité suisse ont encore recours à des centrales au gaz.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.