15:06 DIVERS

Genève pulvérise son record semestriel de plantations d’arbres

Teaserbild-Quelle: Ville de Genève

912 arbres ont été plantés par le Service des espaces verts genevois sur une période de 6 mois. Il s'agit d'un chiffre record. Les efforts de plantation se poursuivront pour atteindre  25% du territoire municipal en  2030. 

Espace Verts Genève

Crédit image: Ville de Genève

La ville de Genève intensifie ses efforts pour végétaliser son espace urbain.

Afin de faire face au dérèglement climatique et augmenter la canopée, la Ville de Genève mène une politique d’arborisation volontariste. L’objectif de plantation pour l’an prochain a été fixé à 600 spécimens, pour répondre à l’engagement pris de tripler les plantations par rapport au nombre d’abattage. Les alignements d’arbres sur le Quai Capo-d’Istria et rue Saint-Léger ont été entièrement requalifiés. Pour remplacer chaque arbre abattu par trois nouveaux spécimens, le Service des espaces verts a planté 912 arbres entre novembre 2021 et avril 2022. L’objectif de 900 arbres plantés a ainsi été dépassé.

En deux saisons, ce sont 1445 arbres qui ont été plantés, contre une moyenne de 150 à 200 par an auparavant. Pour tenir les objectifs, les équipes de la ville ont redoublé d’efforts.

Une variété hors du commun
La grande diversité d’essences plantées permet de tester leur résistance, préserver la biodiversité et développer l’exceptionnelle variété du patrimoine arboré de la Ville. Rien que pour les chênes, une dizaine d’espèces a été sélectionnée, à l’image du chêne vert, du chêne de Vilmorin ou du très élégant chêne à feuilles de châtaigner. Une dizaine d’espèces d’érables,  ainsi que des micocouliers de Provence et autres sophoras du Japon ont aussi été choisis. Toutes sont adaptées au changement climatique.


700 spécimens ont été ajoutés dans des parcs et 200 dans les rues, places et autres préaux d’écoles afin de prodiguer de l’ombre sur tout le territoire. Les parcs du bord du lac de la rive droite et le parc La Grange, qui avaient particulièrement souffert de la tempête d’août 2019, ont bénéficié de plantations généreuses. Un verger d’une trentaine de fruitiers: pruniers,  cognassiers, cerisiers et pommiers a été planté au Domaine de l’Impératrice. Deux alignements d’arbres ont été requalifiés, avec 11 féviers d’Amérique sur le Quai Capo-d’Istria et 8 sophoras du Japon rue Saint-Léger. Un sol perméable permet une meilleure infiltration des eaux de pluie pour améliorer l’irrigation des arbres, dont les pieds sont  agrémentés de semis de fleurs annuelles. Un nouvel alignement de 5 chênes verts a pris place  rue du Grand-Pré.

Lutte contre les maladies
L’objectif de plantation a été fixé à 600 spécimens. Certaines espèces sont sujettes aux maladies, parmi lesquelles les ormes, les érables, les platanes ou encore les hêtres, les prunus et les bouleaux. Les ormes subissent la graphiose, maladie particulièrement virulente depuis les années 70 mais amplifiée par le changement climatique. Les érables, hêtres, prunus et bouleaux sont également touchés, notamment par le manque d’eau régulier
Les platanes sont nettement plus résilients mais plusieurs sujets étaient très âgés et présentaient des pourritures et altérations au niveau des troncs et charpentières, ne permettant plus de les maintenir. Par ailleurs, en zones boisées, 21 arbres ont dû être abattus. Leur remplacement sera assuré par la régénération naturelle. 

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.