16:06 DIVERS

La cité zurichoise de Winterthur ouvre la plus grand place piétonne de Suisse

Teaserbild-Quelle: Implenia

Winterthur (ZH) ouvre ce qui est pour le moment la plus grande place piétonne de Suisse. La Dialogplatz propose à la population de la ville de multiples occasions de se rencontrer. Remise par le constructeur Implenia, la place fait partie d’un nouveau quartier urbain multifonctionnel.


Dailogplatz Winterthur

Quelle: Implenia

La nouvelle Dialogplatz de Winterthur, un espace de rencontre et d’échange au coeur d’un quartier de logements, de commerces et de services.

Jumelés avec Winterthur (ZH), les habitants de La Chaux-de-Fonds apprécieront certainement de découvrir la nouvelle Dialogplatz de la cité zurichoise, qui devient pour le moment la plus grande place piétonne de Suisse. La Métropole horlogère est en effet en pleine recherche pour réaménager son espace urbain et le redonner aux piétons. Plus grand encore que la Place fédérale de Berne, l’espace public de la Dialogplatz propose un aménagement urbain multifonctionnel au coeur d’un quartier construit par Implenia.

Avec ses 5800 m², la place couvre près du quart de la surface du quartier Lokstadt, un espace de 21000 m² situé sur l’ancien site de production de la Société suisse de construction de locomotives et de machines. Elle se distingue par la qualité de ses aménagements paysagers, avec notamment une centaine d’arbres plantés pour réduire les îlots de chaleur. Un pumptrack, une aire de jeux pour les enfants, un pavillon pour des concerts, du mobilier urbain, un espace de restauration en plein air offrent de multiples occasions de se détendre sur place.

Partenariat public/privé
Implenia et la ville de Winterthur ont mis en place une collaboration pour entretenir la place et construire le nouveau quartier. Le constructeur participera à l’entretien de la place et à sa rénovation pour un montant allant jusqu’à six millions de francs. Il continuera par ailleurs de planifier la réalisation du quartier de Lokstadt, en partenariat avec les autorités locales.

Le nom de Dialogplatz évoque un accord de paix sociale conclut en 1937 entre le personnel et la direction de Sulzer, à la suite d’un conflit salarial.  Aujourd’hui, c’est une référence à la rencontre entre habitants. Juste ce que La Chaux-de-Fonds tente de mettre en place.


Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.