10:04 DIVERS

Le sous-sol du restoroute de La Broye sera analysé ce printemps

Teaserbild-Quelle: Nopple, CC-BY-AS_3.0

Le canton de Fribourg va analyser le sol sur lequel est construit le restoroute de La Broye, près d’Estavayer-le-Lac. Il souhaite en évaluer le degré de pollution. Le site a en effet abrité dans les années 1970 une usine d’incinération des déchets.

Restoroute Broye pollution

Crédit image: Nopple, CC-BY-AS_3.0

Le sol du restoroute de La Broye, près d’Estavayer-le-Lac, sera scruté au moyen de divers prélèvements.

La découverte de dioxine et de furanes dans le sous-sol de Lausanne a provoqué une onde de choc dans toute la Suisse romande. Le canton de Fribourg a ainsi décidé de se livrer à des analyses poussées, et ses efforts se concentreront ce printemps sur un périmètre de 500 à 1000 m autour du restauroute de La Broye, près d’Estavayer-le-Lac. Soit sur un site occupé dans les années 1970 par une usine d’incinération des déchets.

Dans un communiqué, le canton de Fribourg rassure tous ceux qui s’arrêtent dans l’établissement. Notamment les parents des enfants intéressés par sa place de jeux. L’usine qui a été démolie au profit du restoroute n’a incinéré que peu de déchets entre 1973 et 1979. Soit 15'000 t au total. De plus, les terrains concernés ne présentent aucun risque pour la santé des plus jeunes, selon les prescriptions de l’Office fédéral de l’environnement.

Vents et usages des sols concernés
Divers prélèvements seront faits dans le périmètre. Les analyses tiendront compte des vents dominants qui ont transporté les particules, la topographie des lieux ou l’historique de l’usage du sol à cet endroit. Les résultats sont attendus pour l’été.

Le canton de Fribourg a mis en place un réseau d’observation de ses sols depuis de longues années. Il a ainsi répertorié 53 sites dans 8 agglomérations et les inspecte régulièrement. Il attire l’attention de sa population sur les vieux jardins potagers, souvent riches en phosphore et en métaux lourds. Toutefois, ces pollutions diffuses ne présentent aucun danger, assure-t-il.


Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.