16:09 DIVERS

La villa romaine de Grenilles révèle des trésors architecturaux dans le Gibloux

Teaserbild-Quelle: Etat de Fribourg

De grands espaces, un portique, des mosaïques et peintures murales ont été mis à jour par le Service archéologique de l'Etat de Fribourg. Le site exploré est une villa romaine située au centre du village de Grenilles, dans la commune du Gibloux. 

Une journée portes ouvertes au public aura lieu le samedi 17 septembre 2022, de 9h à 16 h à Grenilles (FR). Il s'agie de la  seconde visite publique guidée des vestiges archéologiques romains exceptionnels en cours de fouille.

Crédit image: Etat de Fribourg

Les archéologues fribourgeois sont tombés sur un trésor d’architecture lors d’une deuxième campagne de fouilles.

Le village de Grenilles (FR), dans le Gibloux, a longtemps enfoui son histoire gallo-romaine. Dans un périmètre archéologique recensé, deux projets de construction d’habitations individuelles ont pourtant révélé des trésors. Des sondages préalables en automne 2021 ont mis au jour des murs antiques quelques centimètres à peine sous la surface.

Après les fouilles sur une première parcelle, dont les résultats ont été présentés lors d’une journée «portes ouvertes» en mai dernier, l’exploration archéologique s’est poursuivie. Une série de pièces construites en terrasses a été mise au jour. La terrasse inférieure, profondément implantée dans le sol, a conservé des murs sur près de deux mètres de hauteur. Les cinq espaces mis au jour dans ce nouveau secteur comprennent une grande pièce de 56 m² accessible depuis un petit vestibule. Celui-ci donnait accès à un portique à colonnade ouvrant sur une petite cour intérieure. Un bassin monumental ou une fontaine agrémentait cet ensemble.

 

De nouveaux trésors archéologiques sont découverts sur le site de la villa romaine de Grenilles parmi lesquels le détail de la mosaïque, décor dit à «cercles sécants».

Crédit image: Etat de Fribourg

Parmi les nouveaux trésors découverts sur le site de la villa romaine de Grenilles, cette mosaïque dite à «cercles sécants».

Les archéologues fribourgeois font état de deux autres surprises. D’une part, la découverte d’une mosaïque d’étage, la troisième seulement connue en Suisse, qui s’est effondrée dans la grande pièce suite à un incendie. D’autre part, les murs du portique conservent des peintures murales sur toute leur hauteur. Les fresques ont la particularité rare de présenter deux décors distincts dans le même espace, une spécificité rendue possible par l’état de préservation du site.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.