15:45 DIVERS

La Ville de Vevey rend hommage à l'ingénieur Gustave Eiffel

Teaserbild-Quelle: Musée d'Orsay, distr. RMN-Grand Palais

Pour le centenaire de la mort de Gustave Eiffel, deux expositions sont organisées par le Musée suisse de l’appareil photographique et le Musée historique de Vevey jusqu’au 28 avril 2024. Celles-ci mettent en valeur le génial ingénieur et concepteur de la tour du même nom, en rappelant son passage sur la Riviera où il a construit une villa aujourd’hui disparue.

Le Musée historique de Vevey explore l’héritage de Gustave Eiffel plus particulièrement la Villa Claire où il séjournait fréquemment.

Crédit image: Musée d'Orsay, distr. RMN-Grand Palais

La Villa Claire de Vevey était le point de chute du grand maître de la construction métallique de la fin du XIXe siècle.

Si les habitants de la région veveysanne se sont longtemps souvenus de la Villa Claire, baptisée du nom de la fille aînée d’Eiffel, aujourd’hui, les séjours du « magicien du fer » à Vevey tendent à être oubliés. Gustave Eiffel (1832-1923) y a pourtant régulièrement passé ses étés, en famille, dans la propriété qu’il avait acquise en 1893.

Pionnier des autochromes
Le Musée suisse de l’appareil photographique dévoile les photographies prises à Vevey par l’ingénieur qui s’est intéressé, dès le début des années 1880, à cette technique. En famille, il se consacrait à cette passion, réalisant entre autres de magnifiques autochromes, premier procédé industriel photographique en couleur. L’exposition présente également des images noir et blanc du Léman, de la Fête des Vignerons, du yacht à vapeur de Gustave Eiffel et d’autres sujets documentés avec un grand sens de la narration.

Une villa détruite en 1978
Le Musée historique de Vevey se penche, quant à lui, sur la propriété achetée par Gustave Eiffel à l’extrémité ouest de la ville. Photographies, plans, documents d’archives et maquettes permettent de découvrir l’histoire de ce petit domaine et de la Villa Claire, transformée et aménagée par l’ingénieur. Témoin des importants changements urbanistiques du quartier de Plan-Dessous, la demeure est finalement détruite en 1978. Les circonstances qui ont conduit à cette décision, validée par les Services de l’Etat
de Vaud à l’époque, sont plus diverses que ce que la mémoire collective a retenu. Elles interrogent la volonté de sauvegarder le patrimoine bâti.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

Solu’Tubes SA

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.