10:04 DIVERS

L’amiante subsiste encore en toute impunité dans le canton de Neuchâtel

Teaserbild-Quelle: Orllati et CCHE

Les chantiers de rénovations du canton de Neuchâtel ne prennent pas toujours les précautions nécessaires en matière de détection d’amiante. Le Conseil d’Etat neuchâtelois vient de l’admettre en adressant via les députés au Grand Conseil une piqûre de rappel des obligations légales imposées aux maîtres d’ouvrage.

Bella Vista Metalor 2

Crédit image: Orllati et CCHE

La reconversion en cours de l’ancien site de Metalor, à Neuchâtel, a commencé par un désamiantage massif des bâtiments industriels.

Les socialistes neuchâtelois ont eu raison de s’inquiéter. Le Conseil d’Etat vient d’explicitement admettre qu’il existe encore quelques maîtres d’ouvrage qui ne respectent les obligations légales en matière de désamiantage. Même si les consignes sont globalement respectées, il arrive encore ici ou là que des chantiers soient stoppés pour être mis en conformité.

Pourtant, les rénovations des immeubles construits avant 1990 doivent être soumises à des investigations indépendantes pour s’assurer qu’aucune trace d’amiante ne s’y trouve. Ce matériau, largement utilisé dans la construction depuis les Trente Glorieuses, est en effet interdit depuis trente ans. Les transformations d’immeubles, comme à Chênes-Bougeries (GE), ou, à Neuchâtel, dans le cadre de la reconversion du site de l’ancienne Metalor en quartier d’habitation, ont montré que les travaux de dépollution sont encore indispensables.

Communes sollicitées
Le conseiller d’Etat neuchâtelois Laurent Favre a aussi distingué dans sa réponse aux socialistes différents types de chantier. Si ceux qui doivent passer par l’octroi d’un permis de construire sont contrôlés, il n’en est pas forcément de même pour les autres. Les commissions communales de salubrité publique doivent alors intervenir pour faire respecter la loi en cas d’infraction.

Pour mémoire, la Suva contraint les maîtres d’ouvrages à envisager un désamiantage des bâtiments à rénover dans le cas où ces derniers datent d’avant 1990. Elle les enjoint de confier les investigations nécessaires à un laboratoire agréé. Histoire de veiller à la santé des ouvriers sur les chantiers, notamment dans les processus de dépollution.  


Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.