09:03 DIVERS

Le chantier de démolition de la raffinerie de Collombey-Murat est retardé

Teaserbild-Quelle: 1815.ch

Les travaux de démantèlement de la raffinerie de Collombey-Muraz (VS) sont retardés par une opposition. Le voisinage ne veut pas des itinéraires prévus pour l’évacuation des matériaux et des installations du groupe Tamoil.


Le démantèlement de l’ancienne raffinerie Tamoil de Collombey-Muraz (VS) est une opération gigantesque. Le groupe pétrolier va en effet démanteler toutes ses installations dans les quatre prochaines années, et le chantier, qui devait commencer ce mois, n’est pas du goût de certains riverains, révèle « 24Heures ».

Les opposants dénoncent surtout le trafic de camions provoqué par le transport des éléments de la raffinerie. Les itinéraires d’évacuation établis traverseraient en effet un hameau de la commune. Ils souhaitent être épargnés par ces nuisances.
54 citernes à démonter
Le démantèlement des installations sera assuré par une société argovienne. Il s’agira de démonter en quatre ans les 54 citernes du complexe industriel dans un premier temps. Puis ce sera le tour des 1000 éléments de raffinage, des 90 km de tuyauterie et des 30000 t d’acier de la raffinerie. Les éléments encore en bon état seront conservés. En tout, ce seront 120 ha qui seront reconvertis.

Le groupe Tamoil a longuement cherché à vendre sa raffinerie. Finalement, faute de repreneur, il s’est résolu à la démanteler. Bon nombre de projets de réaffectation du terrain ont alors surgi. Notamment celui d’un grand stade de football. Finalement, c’est un pôle industriel, de loisirs et de services qui y serait prévu. Tamoil s’implique dans son développement par le biais d’une agence d’urbanisme. La commune est également active dans ce projet de reconversion.

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.