15:37 DIVERS

Le lac de Thoune révèle son passé palaffitique au Musée d’Histoire de Berne

Teaserbild-Quelle: Service archéologique du canton de Berne, Carlos Pinto

En 2015, des vestiges d’habitats palafittiques de l’Age du bronze ont été découverts dans le lac de Thoune. L’équipe de plongée du Service archéologique du canton de Berne a entrepris des fouilles de sauvetage en 2020, et elle poursuit ses recherches cette année. Le Musée d’Histoire de Berne présente une sélection des plus belles découvertes dans une nouvelle exposition temporaire.

Le bassin inférieur du lac de Thoune avec le château de Schadau à l’arrière-plan. Le secteur du site de l’Age du Bronze fouillé en 2020 est démarqué par une ligne rouge.

Crédit image: Service archéologique du canton de Berne, Carlos Pinto

Le bassin inférieur du lac de Thoune avec le château de Schadau à l’arrière-plan. Le secteur du site de l’Age du bronze fouillé en 2020 est marqué par une ligne rouge.

Quelle n’a pas été la surprise du Service archéologique du canton de Berne lorsqu’un adepte de la plongée sportive lui a apporté en 2014 un sac rempli d’objets en bronze trouvés dans le lac de Thoune, près du château de Schadau. Il s’agissait d’objets typiques de la fin de l’Age du bronze, analogues à ceux déjà mis au jour sur des sites palafittiques du Plateau suisse. Mais c’était une première pour le lac de Thoune. 

Un plongeur suit le front d’érosion formé au fond du lac de Thoune par le sillage des bateaux de ligne. Ce front d’érosion se déplace en permanence, provoquant ainsi la mise au jour et la destruction de vestiges.

Crédit image: Service archéologique du canton de Berne, Carlos Pinto

Un plongeur suit le front d’érosion formé au fond du lac de Thoune par le sillage des bateaux de ligne. Ce front d’érosion se déplace en permanence, provoquant ainsi la mise au jour et la destruction de vestiges.

L’équipe de plongée du Service archéologique s’est rendue sur les lieux pour une première inspection. Elle a repéré des pilotis, des couches archéologiques et des objets en bronze. Il s’agit du premier site palafittique connu dans le lac de Thoune. Les investigations ont montré que les vestiges s’étalaient sur plus de 15 000 m² et sur plusieurs siècles (d’env. 1600-1550 av. J.C. à env. 1050–950 av. J.-C.). L’érosion les menace fortement, en particulier là où passe une ligne de navigation commerciale. Les couches archéologiques sont totalement détruites et il ne subsiste que les pointes de la plupart des pilotis. 

Un site menacé par l’érosion
Pour éviter
une destruction définitive, l’équipe de plongée du Service archéologique bernois a réalisé des fouilles de sauvetage en 2020. Elle mène une nouvelle campagne cette année. Elle ne peut intervenir que pendant l’abaissement du niveau du lac puisque le site est traversé par une ligne de navigation commerciale. Les plongeurs documentent les vestiges encore sur place et dégagent le mobilier (céramiques, armes, outils, parures en bronze). Les pilotis des habitations préhistoriques qui ont été extraits en 2020 ont été datés par dendrochronologie. Ils remontent aux débuts de l’occupation du site et indiquent qu’au moins deux villages s’y sont succédés, vers 1590 av. J.-C. puis vers 1550 av. J.-C. Certaines rangées de pilotis témoignent de l’existence de clôtures ou de palissades. Tout cela livre des informations précieuses sur le mode de vie des communautés qui occupaient les rives du lac de Thoune à l’époque. 

Objets de l’Age du Bronze découverts lors de la fouille de sauvetage de 2020 dans le lac de Thoune. Certains sont présentés dans l’exposition « Nouveautés archéologiques ».

Crédit image: Service archéologique du canton de Berne, Philippe Joner

Ces objets de l’Age du bronze ont été découverts lors de la fouille de sauvetage de 2020.

L’univers fascinant de l’archéologie subaquatique est actuellement ouvert au public. L’exposition temporaire de la série « Nouveautés archéologiques : trouvailles récentes en terres bernoises » préparée par le Musée d’Histoire de Berne propose une immersion dans le lac de Thoune grâce à une ambiance visuelle et sonore évoquant le monde lacustre. Le public pourra découvrir les méthodes de datation dendrochronologique et de fouille subaquatique à travers des interviews de personnes ayant participé au projet. Une station multimédia permettra en outre d’approfondir les connaissances sur cette forme singulière de fouille archéologique.

Ouverture jusqu’au 20 octobre, du mardi au dimanche de 10h à 17h.

 

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

Doka Schweiz AG

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.