14:08 DIVERS

Le «Stonehenge espagnol» réémerge d'un barrage asséché en Estrémadure

Teaserbild-Quelle: Wikimedia Commons, Par Pleonr, Travail personnel, CC BY-SA 4.0

La sécheresse et canicule de cet été réserve d'incroyables surprises. Suite à la décrue début août des eaux du réservoir de Valdecanas, dans la banlieue d'El Gordo en Espagne, un cercle de pierres mégalithiques a refait surface. Le site était immergé depuis 1963.

Le «Stonehenge espagnol» a émergé des eaux lors de la décrue du barrage à quatre reprise, ici en 2019.

Crédit image: Wikimedia Commons, Par Pleonr, Travail personnel, CC BY-SA 4.0

Depuis la construction du barrage en 1963, le «Stonehenge espagnol» n'a émergé des eaux du lac artificiel qu'à quatre reprises, ici en 2019.

Le Dolmen de Guadalperal, surnommé le «Stonehenge espagnol» est un monument mégalithique unique, datant de 3000 à 2000 av. J.-C., situé à El Gordo, dans la région de Campo Arañuelo en Estrémadure. L'été brutal que nous venons de subir a causé des ravages dans de nombreuses régions rurales d'Espagne, mais un effet secondaire inattendu de la pire sécheresse qu'ait connue le pays depuis des décennies a ravi les archéologues: l'émergence d'un cercle de pierres préhistorique dans un barrage dont la ligne d'eau a reculé.

Officiellement connu sous le nom de Dolmen de Guadalperal, mais surnommé le «Stonehenge espagnol», ce cercle composé de dizaines de pierres mégalithiques a été aperçu à quatre reprises uniquement. Depuis 1963, Il est sous les eaux du lac de barrage de Valdecañas, sur le Tage. Il est réapparu notamment en 2012 et à l'été 2019, où l'on a pu constater les dommages causés au monument.

Lac à trois quarts vide
Le «Stonehenge espagnol»a été mis à jour par l'archéologue allemand Hugo Obermaier en 1926. Mais la zone a été inondée en 1963 dans le cadre d'un projet de développement rural sous la dictature de Francisco Franco. Le complexe de dolmens est actuellement exposé dans un coin du réservoir de Valdecanas, dans la province centrale de Caceres, où, selon les autorités, le niveau d'eau est descendu à 72% de sa capacité.

Le complexe de dolmens avait également été admiré lors de la décrue du barrage de 2012.

Crédit image: Wikimedia Commons, Par Pleonr, Travail personnel, CC BY-SA 4.0

Le complexe de dolmens avait également été admiré lors de la décrue du barrage de 2012.

Les dolmens sont des pierres disposées verticalement qui soutiennent généralement un rocher plat. Bien qu'ils soient nombreux en Europe occidentale, on sait peu de choses sur ceux qui les ont érigés. Les restes humains trouvés dans ou près de beaucoup d'entre eux ont conduit à imaginer qu'il s'agit de tombeaux.

Atout touristique
Les associations locales d'histoire et de tourisme ont préconisé le déplacement des pierres de Guadalperal vers un musée ou ailleurs sur la terre ferme afin de pouvoir développer le concept de tourisme de dolmens et menhirs. Le projet n'a pas été accepté par le ministère de la culture.

Le changement climatique a laissé la péninsule ibérique à son niveau le plus sec depuis 1'200 ans, et les pluies d'hiver devraient encore diminuer, selon une étude publiée par la revue Nature Geoscience.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.