08:04 DIVERS

Le terrain constructible est devenu rare autour de Martigny

Teaserbild-Quelle: Christian David, CC_BY-SA_4.0

Les plans d’agglomération fleurissent jusqu’en Valais. Les trois communes de Martigny, Martigny-Combe et Fully prennent leur destin en main pour former Le Coude-du-Rhône. L’offre limitée en terrain encore constructible va cependant canaliser leurs projets de développement.

Franges urbaines Martigny 2

Crédit image: Christian David, CC_BY-SA_4.0

Hormis quelques franges urbaines, les possibilités de construction à Martigny sont actuellement réduites. Ce qui n’empêche pas un développement harmonieux de la future agglomération du Coude-du-Rhône.

La forte expansion urbaine constatée ces 20 dernières années autour de Martigny (VS) favorise la création d’une agglomération. Les communes concernées, à savoir Martigny, Martigny-Combe et Fully, ont donc déposé un projet qui vient d’obtenir l’approbation du Conseil fédéral. Le Parlement doit encore se prononcer pour favoriser le développement commun des 18 communes du Coude du Rhône, nom que prendra la future entité.

Franges urbaines Martigny  1

Crédit image: DR

Les franges urbaines permettent la création de zones naturelles au cœur d’un espace densément construit.

Bâle et l’Ouest lausannois ont déjà franchi le pas. De même que le Grand Fribourg ou, dans un proche avenir, la Riviera vaudoise. Les projets d’agglomération permettent de coordonner le développement des collectivités qui en font partie. Pour les Coudes du Rhône, ce sont 31'000 habitants et 10'000 ha qui sont concernés au premier chef, comme centre urbain du Bas-Valais, entre Sion et Monthey.

Franges urbaines en première ligne
Parmi la multitude de projets envisagés dans le cadre d’un plan d’agglomération, la construction joue un rôle central. A Martigny, Martigny-Combe et Fully, l’espace construit est cependant limité par la préservation de l’activité agricole. La forte croissance de ces dernières années a tassé l’offre. Mais les petites franges urbaines, disséminées sur le territoire de ces trois communes, permettent encore de créer des quartiers d’habitation en harmonie avec la nature et le paysage. La construction d’immeuble devra donc à l’avenir créer des espaces naturels pour harmoniser le passage d’un paysage réservé à l’agriculture et la nature à un environnement densément bâti.

Les communes parties prenantes de ce projet d’agglomération en devenir vont ainsi harmoniser le développement de leur espaces à construire, en plus de l’amélioration de leurs voies de communication. Tout un train de mesures touchant la mobilité et l’aménagement du territoire sont d’ores et déjà prévues. Cela va de la construction de passerelles sur la Dranse jusqu’à l’amélioration des axes de pénétration urbaine, en passant par le développement de la zone de la gare CFF de Martigny. Du pain sur la planche pour les collectivités publiques.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

Jean Reusse Air Comprimé SA

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.