14:27 DIVERS

Les Forces motrices bernoises créent une centrale hydroélectrique près de Gstaad

Teaserbild-Quelle: BKW

Les travaux de construction de la nouvelle centrale hydroélectrique de Turbach AG, fruit d’un partenariat entre les Forces motrices bernoises (BKW) et le producteur de courant écologique aventron, débuteront cet été dans la région de Gstaad (BE). Les installations produiront de l’énergie renouvelable pour près de 1400 ménages à partir de l’été 2026.

Les travaux de construction de la centrale hydroélectrique de Turbach à l'est de Gstaad (BE) commenceront cet été.

Crédit image: BKW

Cette future centrale pourra produire 7,3 GWh par an.

Les Forces motrices bernoises (BKW) et le producteur de courant vert aventron débuteront prochainement la construction de près de 3 km de conduite forcée le long des rues Turbachstrasse et Lauenenstrasse jusqu’au secteur de Gütscheli à Gstaad (BE). Le début des travaux liés à la prise d’eau en-dessous du pont Fangbrücke à Turbach et à la centrale hydroélectrique près du bâtiment de BKW ISP à Gstaad a été reporté à la fin de cet été ou au début de cet automne.

Travaux en deux étapes
Pendant la construction de la conduite forcée, les
canalisations d’eau potable situées entre les ponts Krambrücke et Bissenbrücke seront remplacées par la commune de Gstaad. Les travaux se dérouleront en deux phases, la première se terminant cet automne, tandis qu’en 2025, ils auront lieu du printemps à la fin de l’automne. Pendant l’hiver, le chantier sera mis en pause.

3 km de conduite forcée sera installée le long des rues Turbachstrasse et Lauenenstrasse jusqu’au secteur de Gütscheli à Gstaad.

Crédit image: BKW

3 km de conduite forcée seront construits le long des rues Turbachstrasse et Lauenenstrasse jusqu’au secteur de Gütscheli à Gstaad.

A la suite de l’obtention de la concession hydraulique en 2021, un permis de construire juridiquement conforme a également été obtenu à l’été 2023. Avant la délivrance des autorisations, la compatibilité environnementale du projet a été vérifiée. Les mesures de substitution importantes ont été nécessaires. Cela concerne en particulier ce que l’on appelle le débit résiduel dans la rivière Turbach, c’est-à-dire l’eau qui ne doit pas être utilisée pour produire de l’électricité pour que les poissons puissent continuer à vivre dans la rivière. Pour compenser la perte d’habitat liée au débit résiduel, les exploitants de la centrale électrique participent à un projet de revitalisation de la corporation de digue de Gessenay dans la zone située au-dessus du pont Fangbrücke et s’étirant jusqu’à Wintermatte (BE). Dans cette section, les mesures prises permettront d’améliorer considérablement le passage des poissons et donc leur habitat.

Partenariat à 15 millions
La centrale aura une puissance installée de 2,5 MW et produira environ 7,3 GWh par an. L’investissement s’élève à près de 15 millions de francs. La construction et l’exploitation de la centrale sont le fruit d’un partenariat entre aventron et les Forces motrices bernoises (BKW). La centrale appartient à 55 % à BKW et à 45 % à aventron.

 

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

Favre SA

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.