15:06 DIVERS

Naef rachète des immeubles menacés d’écroulement à La Chaux-de-Fonds

Source de l'image teaser: Philippe Chopard

La gérance Naef a finalement acheté aux enchères la barre d’immeubles du Bois-Noir, à La Chaux-de-Fonds. Ces bâtiments qui menaçaient de s’écrouler ont été évacués de leurs occupants. Ils laisseront la place à un vaste projet de logements mixtes et d’utilité publique.

Bois Noir La Chaux-de-Fonds 3

Quelle: Philippe Chopard

Cette barre d’immeubles de La Chaux-de-Fonds sera finalement démolie.

Cette fois, c’est terminé. La barre d’immeubles du Bois-Noir, à La Chaux-de-Fonds a connu un dernier achat lors d’enchères. Elle laissera bientôt place à un projet immobilier d’envergure, grâce à l’investissement de son nouveau propriétaire, la gérance Naef. Celle-ci commencera par démolir les bâtiments qui menaçaient de s’écrouler depuis dix ans. La Ville de La Chaux-de-Fonds, qui en avait ordonné l’évacuation, n’aura donc pas à gérer l’avenir de ces appartements aux loyers très modestes.

Le conseiller communal en charge de l’urbanisme Théo Huguenin-Elie avait vu juste. Il avait déclaré que ces immeubles ne valaient presque plus rien. Naef les a rachetés pour 1,5 million de francs, alors que leur valeur était estimée par le commissaire aux enchères à 2,7 millions. Ce rachat met fin à une longue liste de passages de main à main, entre gérances toutes en mains du même promoteur saint-gallois, qui devra répondre de ce « jeu de l’avion » devant la justice.

Les experts ont parlé
Le rapport d’expert commandé par les autorités locales en 2010 a rythmé la vente aux enchères. Faute de travaux d’entretien, la statique de cette barre d’immeubles était gravement menacée. Deux entrées d’immeubles devaient même être l’objet d’une démolition urgente car le terrain sur lesquelles elles sont construites abritait une ancienne décharge. Finalement, Naef s’est basé sur une première analyse géotechnique pour fixer son offre d’achat.

Le nouveau propriétaire a promos dans Arcinfo qu’il proposera de nouveaux logements d’utilité publique. Il se dit content d’être hors du périmètre Unesco pour construire son nouveau projet immobilier. A la Ville de La Chaux-de-Fonds de l’apprécier sur plans au moment venu.

Lire encore : une barre d’immeubles au cours d’un gros scandale.


Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.