16:06 DIVERS

Il faut sauver les prairies et pâturages secs au pied du Mont Rosel

Teaserbild-Quelle: Canton du Valais

Un projet de débroussaillage vient d'être initié à Dorénaz (VS) pour préserver les espèces rares et soutenir l’agriculture locale dans les prairies qui ont diminué en raison de l’embroussaillement. Les travaux se poursuivront jusqu’en 2024 et sont financés à 90% par le canton et la Confédération.

Préservation de la biodiversité grâce à la revitalisation des prairies à Dorénaz.

Crédit image: Canton du Valais

Entre autres mesures, la pâture par des moutons va contribuer à la préservation de la biodiversité et à la revitalisation des prairies à Dorénaz.

Afin de conserver l’étendue des surfaces steppiques du pied du Mont Rosel, et leur richesse biologique, un vaste projet de revitalisation a débuté ce printemps sur la commune de Dorénaz. Il vise à stopper la fermeture des espaces ouverts, pour la plupart inscrits à l’inventaire fédéral des prairies et pâturages secs d’importance nationale, où se concentrent les espèces les plus rares.

9 hectares de perdus
Les prairies situées au pied du Mont Rosel sont sujettes à un embroussaillement chronique. Les surfaces ouvertes ont diminué d’environ 9 ha en 30 ans. Cet état de fait est principalement dû à l’augmentation de la couverture ligneuse ainsi qu’à la trop faible pression, voire l’absence de pâture depuis plusieurs décennies.

Conserver le paysage historique
Le Service des forêts, de la nature et du paysage (SFNP) et la commune de Dorénaz ont initié un vaste projet de débroussaillage qui vise à stopper la fermeture des espaces ouverts où se concentrent les espèces les plus rares. L’objectif est de restaurer et conserver le paysage historique de prairies entrecoupées de boisements, tout en valorisant un lieu de promenade et de découverte très prisé des amateurs de nature.

La réactivation prévue de la pâture par des moutons confèrera également une plus-value économique au projet en encourageant le travail d’agriculteurs locaux et potentiellement la production de produits dérivés en circuit court. Débutés ce printemps, les principaux travaux se dérouleront jusqu’en 2024. Leur coût est pris en charge à 90% par le canton et la Confédération, le solde étant à la charge de la commune.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

srg | engineering - RG Riedweg et Gendre SA

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.