10:06 ECONOMIE

KOF : conjoncture économique de plus en plus difficile en Suisse

Teaserbild-Quelle: KOF

L'indicateur de la situation des affaires du KOF pour l'économie suisse recule nettement en juillet. La situation des affaires n'a jamais été aussi défavorable depuis deux ans. En revanche, la hausse des prix diminue dans presque tous les secteurs économiques. De même, la pénurie de main-d'œuvre qualifiée n'est plus aussi marquée qu’au cours des derniers mois.

Kof_affaires_0823

Crédit image: KOF

Dans la majorité des secteurs économiques interrogés par le KOF, la situation des affaires s'est détériorée en juillet - pour le sixième mois consécutif dans l'industrie manufacturière. Ce secteur économique connait un net ralentissement. Pour la première fois depuis janvier 2021, l'indicateur de la situation des affaires de cette branche se situe à nouveau dans le négatif. La tendance à la baisse est particulièrement nette dans les entreprises orientées vers l'exportation. Le secteur des services subit également une baisse. En outre, l'indicateur de la situation des affaires recule quelque peu dans les branches des services financiers et d'assurance, de la construction et de l'étude de projets. En revanche, les secteurs de la consommation, du commerce de détail et de l'hôtellerie-restauration connaissent une évolution positive en juillet.

La construction s'attend à une baisse des prix
L’inflation continue de diminuer dans presque tous les secteurs économiques. Les hausses de prix sont relativement fréquentes dans l'hôtellerie et la restauration et dans les services économiques. Dans les autres secteurs économiques, la dynamique des prix devrait être faible dans un avenir proche. Le secteur de la construction, tout particulièrement le gros œuvre, s'attend même à une baisse des prix de ses prestations. Les attentes des entreprises concernant l'évolution de l'indice des prix à la consommation, au-delà de la fixation de leurs propres prix, sont légèrement moins élevées que précédemment. Les entreprises s'attendent désormais à une hausse des prix à la consommation de 2,5% au cours des 12 prochains mois. En avril, elles tablaient sur 2,6%. Pour l'inflation dans cinq ans, les attentes sont actuellement de 2,3%, contre 2,5% en avril.

La pénurie de main-d'œuvre perd de son intensité
La plupart les entreprises suisses continuent de chercher du personnel supplémentaire, mais les projets de recrutement ne sont plus aussi importants qu'auparavant. Si la pénurie de main-d'œuvre reste un problème urgent aux yeux des entreprises, elle est moins aiguë qu'auparavant dans l'industrie manufacturière, la construction et le commerce de gros. Dans l'industrie manufacturière et le commerce de gros, les préoccupations liées à la faiblesse de la demande sont actuellement plus pressantes que celles liées au manque de personnel.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

srg | engineering - RG Riedweg et Gendre SA

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

KOF-Baublatt-Ausblick

Der KOF-Baublatt-Ausblick beziffert die zu erwartenden nominellen Bauinvestitionen der nächsten vier Quartale. Erstellt wird die Prognose von der KOF Konjunkturforschungsstelle der ETH Zürich. Die Analyse basiert auf Daten zu Baubewilligungen und -gesuchen, welche die Baublatt-Herausgeberin Docu Media Schweiz GmbH systematisch erhebt.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.