17:10 ECONOMIE

La construction a ralenti cet été le rythme de sa reprise

Source de l'image teaser: Jean-A. Luque

Dans le bâtiment en Suisse, au cours du deuxième trimestre, la reprise est toujours présente, mais elle n’est plus aussi soutenue. Les prix des maisons individuelles sont toujours à la hausse malgré l’essor ininterrompu de ce type d’habitat. L'industrie investit massivement, alors que les surfaces de bureau sont dans l’incertitude.

Stats 2me trimestre 21 1

Quelle: Jean-A. Luque

Les investissements prévus dans les immeubles d’habitation ont marqué le pas (-4,3 %) au deuxième trimestre. Mais les prix ne cessent de renchérir.

Au deuxième trimestre 2021, l'industrie suisse de la construction n'a pas pu confirmer les excellents résultats des deux trimestres précédents. Les investissements prévus sur la base des demandes de permis de construire ont globalement diminué de 2,4 % vis-à-vis de la même période l’an passé. Un montant inférieur de 5,5 % par rapport à la moyenne à long terme. Au cours des trimestres précédents, tant le nombre d’édifices prévus que le chiffre d’affaires des constructions avaient enregistré des taux de croissance  à deux chiffres.

Plus de constructions, moins chères Au cours du dernier trimestre, le nombre de projets de construction a augmenté de 17,7 % pour atteindre le niveau le plus élevé de ces dix dernières années. Mais, les investissements, eux, ne suivent pas dans la même proportion. Concrètement, on construit plus, mais moins grand, moins cher.

La forte croissance des mises à l’enquête depuis maintenant une année est due à l’essor des maisons individuelles. Le taux de croissance du secteur n'a jamais été aussi élevé qu'au cours du dernier trimestre. Le nombre de projets a augmenté de 30,7 % par rapport au même trimestre de l'année dernière !

Conséquence : les prix des villas gonflent encore et toujours. Par rapport  au premier trimestre 2021, la hausse a été en moyenne de 2,1 %. Par rapport aux prix d’il y a une année, c'est dans la région lémanique que les biens immobiliers ont le plus augmenté (+11,3 %), tandis que la hausse dans l'ensemble de la Suisse romande est de 2,7 %. En Suisse alémanique, la hausse varie entre +9,1% et +9,3 %.

L'augmentation a été plus faible dans le sud de la Suisse (+2,4 %) et dans la région de Berne (+1,2 %). Selon les chiffres de Docu Media Suisse Sàrl, cette demande extraordinaire touche autant les nouvelles constructions que les activités de rénovation et d’agrandissement. Les montants engagés pour les transformations ont parti-culièrement augmenté sur Vaud et Genève.

Cet article n'est disponible en intégralité que pour les abonnés.

Connectez-vous maintenant!

Vous n'êtes pas encore abonné? Aperçu des abonnements.

Autres articles intéressants

Annonces

KOF-Baublatt-Ausblick

Der KOF-Baublatt-Ausblick beziffert die zu erwartenden nominellen Bauinvestitionen der nächsten vier Quartale. Erstellt wird die Prognose von der KOF Konjunkturforschungsstelle der ETH Zürich. Die Analyse basiert auf Daten zu Baubewilligungen und -gesuchen, welche die Baublatt-Herausgeberin Docu Media Schweiz GmbH systematisch erhebt.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.