08:10 ECONOMIE

La construction craint de stopper son activité en raison de la pandémie

Teaserbild-Quelle: ETH Zurich

La construction tremble à la perspective d’un nouveau confinement décidé par les autorités sanitaires. Le secteur a repris, avec un impressionnant cortège de projets, notamment en Suisse romande. Les entrepreneurs, tessinois en particulier, appellent cependant les pouvoirs publics à préserver l’économie.

Quelle: Philippe Chopard

La construction de la nouvelle patinoire de Fribourg a été terminée dans les temps impartis malgré la crise sanitaire de ce printemps.

La reprise des activités de la construction en Suisse latine laisse augurer l’espoir que la crise sanitaire va être surmontée plus rapidement que prévu. Or, la recrudescence de la pandémie fait resurgir les craintes d’une baisse généralisée de l’activité, avec son cortège de mesures économiques douloureuses. Inquiets, les entrepreneurs tessinois sonnent l’alarme dans les médias romands régionaux.

Poursuivre l’activité

Selon la construction outre-Gothard, un nouveau confinement aurait des conséquences catastrophiques. La baisse du chiffre d’affaires du secteur, estimée à près de 50% pour le deuxième semestre 2020, ne peut être résorbée, même partiellement, que par une activité continue. Le Tessin a en effet arrêté ses chantiers pendant un mois ce printemps, en raison de la crise sanitaire.

L’économie mettra longtemps à se rétablir

Le centre de recherches conjoncturelles de Zurich (KOF) confirme les craintes du secteur. Il estime que la pandémie va encore affecter l’économie jusqu’au printemps 2021. La situation économique ne va de plus pas se rétablir avant 2022. La situation sanitaire actuelle pourrait provoquer la fermeture de nombreuses entreprises, entraînant aussi un fléchissement de la demande.

Au ralenti

En Suisse romande, l’activité a été fortement ralentie au printemps dernier sans forcément être stoppée. Tout au plus le canton de Genève avait ordonné un «shutdown» pendant une semaine en mars. Vite remis à l’ordre par la Confédération, la construction genevoise a ralenti son rythme par la suite, tout comme dans les autres cantons romands.

Chantiers terminés dans les temps

Les mesures de précaution sanitaire ont provoqué des retards dans la plupart des chantiers. Leur allègement, cet automne, a cependant permis à plusieurs projets. Comme celui de la construction de la nouvelle patinoire de Fribourg, de tenir leur planning initial. Cela malgré des effectifs fortement réduits sur les chantiers.

Investissements publics encouragés

L’horizon s’obscurcit à l’entame de l’hiver. Les milieux économiques font pression sur la Confédération pour éviter un nouveau confinement, même partiel. Les entrepreneurs tessinois demandent à leur canton de démarrer un programme d’investissement dans la maintenance et l’entretien des bâtiments publics.

Projets encore nombreux

Quoi qu’il en soit, la construction fourmille encore de projets, surtout à Genève. Neuchâtel n’est pas en reste avec ses futurs chantiers routiers et ferroviaires. Fribourg fait valoir également un potentiel important, avec divers projets en Gruyère et dans la Glâne. Les entrepreneurs demandent cependant aux autorités de ne plus stopper l’activité économique.

Annonces

Dossiers

Coronavirus

Coronavirus

Entreprises et chantiers s’accrochent aux mesures sanitaires

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.