16:09 MONDE DE LA CONSTRUCTION

Le soutien aux victimes de l’amiante prolongé de dix ans

Teaserbild-Quelle: B_Kimmel; CC_BY-AS_4.0

Les victimes d’une exposition à l’amiante peuvent être soutenues financièrement si elles ont contracté un cancer à partir de 1996. Soit dix ans de plus que ne le permettait une fondation créée pour cela.

Amiante

Crédit image: B_Kimmel; CC_BY-AS_4.0

L'assurance accidents n'entre en matière qu'en cas de contact professionnel avec l'amiante.

La prise en considération des victimes de l’amiante franchit un nouveau pas vers la reconnaissance des dégâts causés sur leur organisme. La Fondation créée en 2021 pour faciliter la vie des personnes atteintes de tumeurs vient de prolonger de dix ans l’usage de leurs droits. Désormais, les personnes malades depuis1996 pourront ainsi faire valoir leurs prétentions à une réparation financière des dommages causés.

Se faire diagnostiquer une tumeur à cause d’une exposition à l’amiante est doublement pénalisant, rappelle la Fondation dans un communiqué. Outre un pronostic de vie souvent court, seules les personnes touchées dans le cadre d’un contact professionnel sont couvertes par l’assurance-accidents.

12 millions déjà distribués
La Fondation milite pour que tout le monde soit couvert par les assurances. Elle vient  d’augmenter de dix ans la durée de la période de couverture.  Depuis son activation en 2021, elle a déjà versé 12,3 millions de francs à 117 bénéficiaires. Le nombre de demandes de soutien est cependant largement supérieur, et il y a quelques refus d’entrée en matière.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.