09:03 OPINIONS

La Finlande mise sur le nucléaire et l’éolien offshore pour son électricité

Teaserbild-Quelle: TVO

En mettant en service le réacteur nucléaire le plus puissant d’Europe, la Finlande ne fait qu’assurer sa propre production d’électricité mise à mal par le conflit ukrainien. Le pays va aussi miser sur l’éolien offshore pour cultiver son attachement aux énergies renouvelables.

Nucléaire Finlande

Crédit image: TVO

La mise en service de ce réacteur, réalisé par le géant français Areva et son partenaire finlandais TVO, répond à l’arrêt des importations d’électricité en provenance de la Russie voisine.

La guerre en Ukraine et l’arrêt de l’importation d’électricité russe a relancé l’intérêt pour la mise en exploitation d’un troisième réacteur nucléaire sur le site d’Olkiluoto, situé au sud-ouest de la Finlande au bord du golfe de Botnie. Les installations font du complexe le plus puissant d’Europe et le troisième au monde en termes de puissance. Cela dans un pays qui développe massivement, de concert avec ses voisins scandinaves et baltes, l’éolien offshore.

La construction de ce réacteur a été décidée après la catastrophe de Tchernobyl. Elle répondait déjà à l’époque à l’augmentation des besoins en énergie de l’industrie finlandaise, notamment celle du papier. Sa réalisation a été confiée au géant industriel français Areva, en partenariat avec l’entreprise finlandaise TVO. De nombreux rebondissements politiques et divers problèmes techniques ont cependant retardé le chantier. Récemment, des problèmes de pompage de l’eau ont différé la mise en service du réacteur.

En mer où souffle le vent
Si la Finlande augmente sa capacité de production d’électricité d’origine nucléaire, elle n’en délaisse pas moins le renouvelable. Elle prépare la réalisation d’un gigantesque – et premier - parc éolien offshore de 1,3 GW dans le golfe de Botnie. De deux à trois milliards d’euros seront nécessaires à la production en mer de 5 TWh d’électricité, soit l’équivalent de 250'000 ménages. Le pays veut ainsi atteindre son objectif zéro carbone au début des années 2030.

Nucléaire et énergies renouvelables peuvent donc cohabiter en Finlande. La Suisse démantèle actuellement sa centrale de Mühleberg, même si la crise énergétique relance le débat de l’abandon progressif de l’atome. L’éolien est par contre englué dans les procédures d’opposition et le solaire est en plein développement, que ce soit dans les Alpes ou sur les bâtiments.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

Doka Schweiz AG

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.