15:08 OPINIONS

La vidéo pour expliquer la biodiversité des gravières aux Fribourgeois

Teaserbild-Quelle: Pixabay.com

Depuis plus d’un mois, le Conseil d’Etat fribourgeois amorce un plan d’action pour conserver la biodiversité. Il recourt à une série de vidéos explicatives pour sensibiliser la population, en commençant par les gravières. Avant de passer aux actes dès l’an prochain.

Dans la cadre de la biodiversité dans le canton de Fribourg les gravières sont les lieux favoris des crapauds et des hirondelles de rivages.

Crédit image: Pixabay.com

Les gravières sont les lieux favoris des crapauds et des hirondelles de rivages.

La consultation entreprise par le gouvernement fribourgeois veut sens liber la population à la conservation de la biodiversité. Cette action sera ponctuée de cinq vidéos parlant des gravières, des milieux agricoles, des mesures à entreprendre dans les communes, les sources naturelles et les talus routiers et ferroviaires. La campagne a démarré avec le sujet de la conservation des espèces dans les gravières.

Biodiversité dégradée
La biodiversité se dégrade progressivement dans le canton de Fribourg. Cela depuis longtemps. Les milieux naturels, les espèces et la génétique sont touchés.  La stratégie fribourgeoise prend en compte les efforts déjà organisés au sein d’autres planifications nationales et cantonales. Elle propose par ailleurs 47 mesures concrètes.

Milieux perturbés
Dans une première vidéo, le canton s’attache aux gravières, milieux où la biodiversité est fortement perturbée.  Certaines espèces, comme le crapaud calamite ou les hirondelles de rivages, friandes de cet écosystème, y trouvent les conditions qu’elles ont perdues ailleurs. Pourtant, ces espèces sont aujourd’hui fortement menacées et leur protection est une priorité.

https://youtu.be/EyYoGr4MnI8

Par des mesures simples et peu coûteuses, les exploitants de gravières permettent à certaines espèces prioritaires de se développer et de se maintenir dans le canton. Malgré ces efforts, les populations du crapaud calamite par exemple continuent de s’effriter dangereusement. Il est aujourd’hui crucial, affirme le canton de Fribourg,  d’agir pro activement afin de mettre en œuvre des mesures de renforcement et de développer un réseau de biotopes ou de milieux favorables à leurs déplacements.

Ainsi, le brassage génétique pourra-t-il être maintenu et les populations les plus importantes pourront soutenir les plus faibles. Le canton de Fribourg vise à renforcer sa collaboration avec les exploitants de gravières et les agriculteurs. Il va mettre en œuvre les mesures qu’il préconise dès l’année prochaine.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.