15:01 OPINIONS

Le Fonds des routes amputé d’un milliard pour la cause du climat

Teaserbild-Quelle: SNBS

La nouvelle loi sur le CO2 n’enchante pas les constructeurs de routes. Leur association professionnelle estime que ce texte leur coupe du financement et ne va pas assez loin dans la promotion du développement durable.

Il n’est pas forcément aisé de trouver la bonne alchimie entre les objectifs de la lutte contre le réchauffement climatique et l’économie. C’est au nom du développement durable qu’Infra Suisse critique en ce début d’année la loi sur le CO2 votée par les Chambres fédérales, estimant que ce texte ne va pas assez loin. L’organisation professionnelle des constructeurs d’infrastructures estime en effet que la cause du climat est mieux défendable sous l’angle de la réflexion conjointe entre l’environnement, l’économie et la société.

Infra Suisse ne dit nulle part qu’elle s’oppose à la loi CO2. En revanche, elle estime que les nouvelles dispositions légales affaiblissent le financement du fonds des routes nationales et du trafic d’agglomération (Forta). Les recettes provenant des amendes infligées aux automobilistes vont désormais aller à la cause du climat. Pourtant, en 2017, le peuple a soutenu ce fonds, pour assurer une meilleure mobilité partout en Suisse. Selon Infra Suisse, la loi CO2 contrefit cette volonté populaire. En plus d’amputer Forta de 1,2 milliard de francs.

Cependant, la construction fait de plus en plus dans le durable en Suisse. Et elle s’en porte bien. Les exemples du nouveau siège du CIO, à Lausanne, ou de l’Office fédéral des routes, à Ittigen (BE), l’attestent. Infra Suisses soutient la SNBS) – l’association pour la construction durable en Suisse - et sa multitude de labels. Cette dernière met aussi à la disposition des constructeurs un outil gratuit pour mieux évaluer la variante environnementale dans la construction.

Les infrastructures, routières ou ferroviaires, n’échappent pas à ce basculement vers le durable. Les cantons adaptent leur législation pour combattre les avantages des offres bon marché au profit de mandats durables et de meilleure qualité. Infra Suisse stimule également l’innovation pour que l’économie suive le processus.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.