14:02 PROJETS

A Lausanne, le pont Chauderon doit être assaini

Source de l'image teaser: CC_Grez

Emprunté chaque jour par des milliers d’usagers, l’état du pont Chauderon nécessite une intervention sur sa partie inférieure. Les travaux vont débuter prochainement pour une durée de neuf mois. Perturbations de trafic à prévoir.

CC_Grez-Pont_Chauderon

Quelle: CC_Grez

Construit au début du XX esiècle, cet ouvrage emblématique de Lausanne doit continuer sa cure de jouvence cette année.

Vieux de plus d’un siècle, le pont Chauderon a besoin d’un assainissement complet. Au vu de l’ampleur des mesures à effectuer, la Municipalité de Lausanne a décidé de procéder en deux temps. Une première intervention a déjà été réalisée en 2017 pour traiter la surface de l’ouvrage. Il est maintenant question de rénover la partie inférieure du pont où plusieurs dégradations ont été observées par les experts dès 2015. 

Joints de maçonnerie et obélisques à traiter
Les mesures vont notamment consister au remplacement de la peinture existante sous le pont ainsi qu’à l’assainissement des joints de maçonnerie. Les obélisques seront également traités. Afin de minimiser l’impact sur le trafic, le chantier se déroulera en deux phases, de mars à juillet sur la partie nord du pont, puis de juillet à novembre pour la partie sud.

Le montage et le démontage des échafaudages nécessaires à la réalisation des travaux entraîneront la fermeture temporaire au trafic motorisé (transport public et automobile) des rues de Genève et de la Vigie. Ces opérations se dérouleront à chaque fois de nuit afin de limiter les impacts sur la circulation (de minuit à 6h du matin).

Circulation sur le pont garantie
Pour la partie nord, la rue de Genève sera donc interdite au trafic motorisé les nuits du 16 et du 17 mars (montage des échafaudages). Quant aux piétons et aux cyclistes, ils pourront emprunter la rue. Le reste des interventions ne devrait pas causer d’importante perturbation sur le trafic. Seule la bande cyclable située à la rue de la Vigie sera temporairement supprimée lors de la phase 2 des travaux (partie sud du pont) du fait d’un rétrécissement des voies de circulation. Quant à la circulation sur le pont, elle sera garantie en tout temps à toutes les mobilités (piéton, vélo, transport public et automobile).

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.