15:00 PROJETS

Au tour de la Gruyère d’évaluer son potentiel géothermique

Teaserbild-Quelle: EnergeÔ

Gruyère Energie SA lance la campagne d’analyse des ressources géothermiques dans sa région. Les prospections par camion-vibreur vise à attester la présence de nappes souterraines exploitables sous les couches de molasse.

La campagne de géothermie a lieu dans les communes de Bulle, Corbières, Hauteville, Pont-en-Ogoz, Sorens, Echarlens, Marsens, Riaz, Sâles, Vaulruz, Vuadens, Bas-Intyamon, Broc, Gruyères, Le Pâquier, Châtel-sur-Montsalvens, Crésuz et Val-de-Charmey.

Crédit image: Géothermie Préalpes SA

L’analyse des données récoltées le long des axes routiers prendra plusieurs mois.

La Suisse est un pays qui a peu de connaissances de son sous-sol. Pour savoir où se trouvent les meilleures couches susceptibles d’abriter des réservoirs d’eau géothermale, la société Géothermie Préalpes mène une campagne de mesures géophysiques dans de nombreuses communes gruériennes.

Des véhicules spéciaux passeront dans différentes communes de la Gruyère et envoient des ondes vers les profondeurs. Ces ondes sont ensuite réfléchies par les différentes couches géologiques. Des géophones, en captent les échos pour déceler les meilleures voies de circulation d’eau chaudesouterraine.

Dans un premier temps, Géothermie Préalpes explore un périmètre assez large pour évaluer le potentiel géothermique global de la région. Dans un deuxième temps, une campagne de mesures sur un périmètre plus restrient permettra d’affiner la cartographie du sous-sol. Les mesures sont prises dans les communes de Bulle, Corbières, Hauteville, Pont-en-Ogoz, Sorens, Echarlens, Marsens, Riaz, Sâles, Vaulruz, Vuadens, Bas-Intyamon, Broc, Gruyères, Le Pâquier, Châtel-sur-Montsalvens, Crésuz et Val-de-Charmey.

Quatre phases pour prospecter
Durant l’été 2023, les mandataires de Géothermie Préalpes ont contacté les propriétaires fonciers du périmètre d’exploration pour demander les droits nécessaires pour la pose des appareils de mesure et le passage des camions vibreurs.
 Avant la prise des mesures, les mandataires de Géothermie Préalpes marquent au spray les endroits de mesure et poseront environ 4000 géophones. Il s’agit de petits appareils d’une largeur et d’une hauteur de 10 cm permettant de capter le reflet des ondes envoyées dans le sol par les camions vibreurs.

La campagne de mesures proprement dites débutera la semaine prochaine et durera environ 4 semaines. Pendant ce temps-là, les camions vibreurs sillonneront de nuit les routes du district pour prendre des mesures. Les mesures seront prises principalement durant la nuit. Des vibrations pourront être ressenties près des véhicules pendant quelques secondes, puis les véhicules se déplaceront. L’analyse des données récoltées prendra plusieurs mois.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

Favre SA

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.