15:18 PROJETS

Cinq ans de travaux pour rénover le Muséum genevois d’histoire naturelle

Teaserbild-Quelle: Mak architectures

Le Muséum d'histoire naturelle de Genève s'agrandit et rénove ses espaces dédiés aux collections de plus de 15 millions de spécimens référencés. Les travaux préparatoires ont débuté et la transformation se déroulera sur une période de cinq ans.

Le projet «Ambre» a remporté le premier prix du concours d’architecture pour la construction d’une extension, la mise en sécurité et la réorganisation partielle du Muséum d’histoire naturelle.

Crédit image: Mak architectures

Le projet de transformation du Muséum comprend une nouvelle aile, ainsi que la réorganisation de ses collections.

La construction d’une extension dédiée aux collections vient renforcer, plus d’un demi-siècle après l’ouverture du Muséum de Genève et ses deux ailes réalisées par l’architecte Raymond Tschudin entre 1961 et 1966. Cette troisième et nouvelle aile, accessible principalement aux scientifiques, mettra en lumière le travail de conservation et d’études des collections effectué au sein même du musée. L'extension du Muséum sera aussi l’occasion de réorganiser les espaces existants, de revoir les aménagements extérieurs et d’améliorer la performance énergétique de l’ensemble du site. Les travaux qui débutent impliqueront une fermeture de l’institution au public durant toute l’année 2024.

Une immense collection
Le Muséum de la Ville de Genève est le plus grand musée d’histoire naturelle de Suisse et le plus fréquenté de la Cité de Calvin. Ses collections totalisent aujourd’hui plus de 15 millions de spécimens référencés sur 30 km de rayonnages. Une grande partie des objets de ce patrimoine est conservée dans de l’alcool. Pour respecter les normes de sécurité en vigueur selon les critères définis par l’Ordonnance sur la protection contre les accidents majeurs (OPAM), un nouvel aménagement dédié pour accueillir et préserver ce patrimoine était devenu indispensable.

«Ambre» remporte le mandat
A l’issue d’un concours d’architecture qui s’est déroulé en 2017, le projet «Ambre» du bureau MAK architecture SA a été retenu. Le parti pris du lauréat est d‘insérer dans l’espace public un volume lumineux, translucide et abstrait, en dialogue avec les deux bâtiments existants.

Une amélioration des espaces existants
Le transfert des collections dans cette  nouvelle extension provoque une réorganisation partielle des bâtiments existants. Les espaces de travail seront ainsi réaménagés pour améliorer les conditions et rationaliser l’organisation. Dans le bâtiment d’exposition, l’accueil du public sera amélioré grâce à la redéfinition de l’entrée, de la boutique et du vestiaire. Un nouvel espace dédié aux expositions temporaires et un documentarium seront créés.

A l’extérieur, le parvis d’entrée sera rénové et le parc repensé. Les cheminements seront complétés et du mobilier installé afin de rendre les espaces verts plus accueillants. Le parking sera réduit au strict minimum, permettant ainsi de requalifier l’espace public en prolongement du parc existant, avec la plantation de nouveaux arbres et massifs arbustifs et la perméabilisation des sols.

Construction durable
Ce chantier d’importance sera également mis à profit afin d’engager la transition énergétique du site dans son ensemble, avec notamment la construction d’une centrale photovoltaïque et l’implantation de toitures végétalisées. Les besoins en chaleur du nouveau bâtiment seront ainsi assurés à 100% par des énergies renouvelables.

Le chantier est prévu en plusieurs étapes jusqu’en 2027. Une programmation culturelle et scientifique sera toutefois maintenue lors de la fermeture de l’institution, avec des activités prévues hors les murs et des rendez-vous en ligne. Des actualités sur la recherche en cours et des contenus de médiation scientifique continueront d’être proposées aux publics via les canaux numériques du Muséum.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

NOE Schaltechnik GMBH

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Batimag Analyse

analyse

Nouvelle analyse trimestrielle du secteur suisse de la construction

Une synthèse visuelle et concise de l'activité de construction dans toute la Suisse. ​Découvrez l'évolution des demandes de permis de construire par région et par catégorie de bâtiment pour voir les domaines domaines qui devraient enregistrer une augmentation des commandes.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

newsico

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.