11:04 PROJETS

En pleine rénovation, le collège Sainte-Croix de Fribourg retrouve ses élèves

Teaserbild-Quelle: Etat de Fribourg

Les travaux d’agrandissement et de rénovation du collège Sainte-Croix, à Fribourg, sont si avancés que le canton peut désormais permettre aux élèves de retrouver leurs bâtiments. Les nouveaux locaux seront accessibles dès la rentrée d’août et le complexe sera inauguré en automne 2023.

Collège Sainte-Croix Fribourg

Crédit image: Etat de Fribourg

Les travaux avancent si bien que le collège peut à nouveau être en activité dès les fêtes pascales.

Bonne nouvelle pour les écoles, toujours en flux tendu pour accueillir tous leurs élèves et en anticiper les futurs effectifs. Les travaux d’agrandissement et la rénovation du collège Sainte-Croix, à Fribourg, sont suffisamment avancés pour que le bâtiment soit à nouveau occupé, et cela après Pâques. Plus d’un an avant l’inauguration officielle du complexe, prévue en automne 2023, la villa Gallia – ancien établissement privé qui accueille les élèves du collège depuis des années – va ainsi pouvoir être libérée pour subir à son tour une transformation de ses locaux.

L’Etat de Fribourg se félicite donc d’avoir pu maintenir une activité scolaire pendant toute la durée des travaux de rénovation de ce vaste établissement bilingue. Le nouveau bâtiment construit recevra ses premiers élèves dès août 2022. A terme, le collège Sainte-Croix pourra accueillir 1100 étudiants, soit 400 de plus qu’avant le démarrage de son projet d’extension.

Assainir, une priorité
Les travaux poursuivent trois objectifs. Tout d’abord, assainir les bâtiments datant de 1983, et en particulier leur isolation, leur bilan énergétique et leurs conduites. La rénovation de la villa Gallia s’inscrit également dans ce cadre. Ensuite, repenser les voies de circulation à l’intérieur du complexe scolaire. Enfin,  agrandir le collège avec l’aménagement d’une nouvelle bibliothèque, d’une cafétéria et de divers locaux communs.


L’agrandissement et la rénovation du collège a été au centre d’une votation populaire organisée en 2018. Ils étaient rendus nécessaires par l’augmentation constante du nombre d’élèves et le mauvais état des locaux. Les bâtiments étaient en effet les plus énergivores du canton. Ils seront recouverts de 1700 m² de panneaux photovoltaïques et reliés au chauffage à distance du plateau de Pérolles. Le coût des travaux est estimé à 42 millions de francs.

Autres articles intéressants

Annonces

Profils d'entreprises

ALBANESE® Baumaterialien AG

Trouvez facilement et simplement des contacts avec des artisans et des fabricants grâce aux nouveaux profils d'entreprise.

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.