08:07 PROJETS

Enfin la bonne pour le football ?

Un stade de 18'500 places et deux tours habitables de 173 logements sont pressentis à Zurich. Le complexe sportif à la forme rectangulaire détonne avec une façade en briques de verres agrémentés de LED.

Après de longues procédures échouées, des votations populaires rejetées ou encore des projets tués dans l’œuf, le nouveau projet présenté par Credit Suisse pour un stade de football zurichois de 18'500 places pourrait être enfin le complexe tant attendu. Situé sur la parcelle de l’ancien stade du Hardturm, « Ensemble » comprend un stade de 18'500 places et deux tours habitables adjacentes de 173 logements.

« Ensemble » a été sélectionné parmi les cinq projets finalistes. Sa forme rectangulaire et son allure simplifiée ont été saluées par le jury du concours. Discret et raffiné, l’extérieur du stade aura fière allure avec une façade de briques de verres qui permettront des jeux de lumière grâce aux lampes LED qui l’illumineront.

500 millions de francs

A l’ouest du stade, les propriétaires comptent construire deux tours d’une hauteur de 137 m. Il s’agirait à terme des plus hauts édifices habitables de Zurich. La Prime Tower n’atteint, en effet « seulement » 125m. Véritable poumon financier du projet, elles contiendraient des bureaux et des appartements sur une surface 66'000 m2 de surface utile. A l’est de l’arène du ballon rond est prévue la construction destinée à la coopérative des logements ABZ. Outre 173 appartements à loyer modéré, le bâtiment comprendra deux crèches.

Evalué à environ 500 millions de francs, le complexe sportif sera réalisé et financé par la société immobilière du Credit Suisse et de HRS Investment qui seront en collaboration avec une société nouvellement crée (Stadion Züri). Zurich met à disposition les 55'000 m2 du site du Hardturm qui lui appartient encore actuellement.

Le calendrier des travaux n'est pas encore établi. Les lauréats du concours vont dans un premier temps adapter leur projet pour obtenir le permis de construire. Le législatif de la ville se prononcera lui aussi. Les citoyens de la ville auront sans doute le dernier mot. Un mot lourd qui va peser dans la balance, car les propriétaires ne veulent pas revivre l’échec des urnes de 2013. La population avait en effet refusé le nouveau stade de 19'000 places entièrement financé par la ville.


Avec ce stade, le club de Grasshoper espère retrouver un jardin à soi. Car, depuis la destruction du Hardturm en 2009, l’équipe est « obligée » de cohabiter avec son ennemi juré le FC Zurich au Letzigrund.

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.