08:06 PROJETS

Enfin ! L’aérodrome passe sous régime civil

L’aérodrome de Payerne est désormais dirigé par des autorités civiles. Ce pas en avant, après 15 ans de procédure, permettra un développement de L’Aéropôle de la Broye. Plusieurs projets sont déjà à l’étude.

19415

C’est en début de semaine que la décision est tombée! Le règlement d’exploitation civile est entré en vigueur sur l’aérodrome de Payerne. Il s’agit d’une nouvelle réjouissante pour la région de la Broye ainsi que pour le Canton de Vaud. La croissance de L’Aéropôle de la Broye qui gère les affaires civiles et le développement du parc technologique et industriel attenant à l’aérodrome de Payerne, va s’accélérer ces prochaines années avec cette nouvelle étape. En effet, jusqu’à cette semaine, c’est l’armée qui régissait les horaires de mouvements de vols, 800 maximum par année. Sous ce nouveau régime, les atterrissages et les décollages seront multipliés par dix et les horaires de bureaucratie de l’armée, pour respecter les riverains avec les nuisances sonores des Super Puma et des F/A 18, pourront être dépassés.

Quatre entreprises prêtes à s’installer

Plusieurs projets, dont les responsables n’attendaient que cette nouvelle loi, pourront bientôt voir le jour sur le terrain de 400 000 m2. L’entreprise Boschung active dans la fabrication de produits de nettoyage, a déjà obtenu son permis de construire. Spécialisée, entre autres, dans le domaine du nettoyage aéroportuaire, déneigement, nettoyage de surface, aspersion, ou encore détection de verglas, l’entreprise compte investir 30 millions de francs et crée 150 emplois. Son nouveau bâtiment fera 12 000 m2.

Swiss Space Systems, crée en 2013, développe, fabrique et certifie des navettes suborbitales non habités en vue de lancer des satellites de 250 kg maximum en orbite. Les premiers vols seront prévus en 2017. L’entreprise suisse va s’installer sur le terrain de L’Aéropôle, après l’acceptation de la mise à l’enquête. 5,6 millions de francs pour l’achat d’un terrain de 27 000 m2 ont été dépensés. Son «spaceport» devrait permettre le création d’une centaine d’emplois. Un complexe administratif, une halle d’assemblage et d’intégration de la navette suborbitale seront bâtis

Payerne a déboursé 13 millions pour la parcelle

Une troisième entreprise, Groupe E, producteur et distributeur d’électricité en Suisse romande, a acquis une parcelle de 8250 m2. Ce terrain sera destiné à accueillir un nouveau Centre d’Exploitation du réseau électrique qui desservira la Broye et le district fribourgeois du Lac, aux environx de Morat. Une cinquantaine de postes de travail pourraient être crées. Speedwing, basé à Genève, a aussi demandé son permis de construire en vue de son installation à Payerne. Cette compagnie d'aviation d'affaires offre ses services partout en Europe, et au-delà.

Malgré cet avancement les terrains de L’Aéropôle sont toujours vides et attendent les premières constructions. La commune de Payerne a déjà déboursé 13 millions de francs pour les aménagements du terrain industriel et voudrait en rajouter près de 9 supplémentaires. L’optimisme est pourtant de mise avec la possible intégration d’un pôle d’innovations pour start-up, sous la direction d’Innovaud, un programment d’aide cantonal à l’innovation.

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.