15:02 PROJETS

Fribourg repave les abords de sa cathédrale en faveur des piétons

Teaserbild-Quelle: Studio Montagnini Fusaro

Les abords de la cathédrale de Fribourg retrouveront un aspect plus piétonnier, grâce à un investissement de plus de 10 millions de francs. La ville entame ainsi la requalification de son bourg, dans le respect des matériaux de construction qui en font l’unité.

Réaménager le centre de Fribourg, et en particulier les abords de la cathédrale Saint-Nicolas, relève du parcours du combattant. L’ouverture du pont de La Poya en a été l’élément déclencheur. Après plusieurs années de mises à l’enquête, de consultations et de traitement de plusieurs oppositions, la Ville peut enfin s’engager dans des investissements. Avec, en priorité, la rue du Pont-Suspendu, reliant le parvis de la cathédrale au pont de Zaehringen.

Le projet qui est présenté aux conseillers généraux vise avant tout à mieux canaliser la circulation automobile et à rendre un maximum d’espace aux piétons. En particulier, les abords de la cathédrale, où cohabitent tant bien que mal population et voitures. Le projet maintiendra la centralité urbaine de l’endroit. Son coût est estimé à plus de 10 millions de francs.

Nouveau pavage

Les enrobés bitumineux des abords de Saint-Nicolas seront remplacés par un pavage continué en grès de flysch. De façade  en façade, le nouveau revêtement sera davantage en harmonie avec la cathédrale et l’ancien bâtiment des douanes. Ce pavage sera scié et flammé pour en souligner le caractère plane et à garantir les accès aux espaces nouvellement aménagés.

La Ville de Fribourg requalifie son quartier du Bourg, étape par étape. La première comprend les abords de la cathédrale, rue des Epouses comprise. Elle englobe aussi la suppression des seuils des bâtiments, par un relèvement du sol. Le parvis de la cathédrale sera complètement réaménagé pour offrir un meilleur accès aux personnes à mobilité réduite. Le sol y sera revalorisé par de nouvelles marches et un dallage en grès coquillier. La fontaine de la Vaillance sera conservée. Enfin, les arrêts de bus du pont Zaehringen seront déplacés côté Schoenberg pour optimiser le trafic des bus. Les places de stationnement seront de plus complètement réorganisées par ces travaux.

Le grès de flysch fait partie du patrimoine bâti de Fribourg. Il est donc conservé dans ce projet de requalification. La première étape sera suivie de deux autres phases de travaux, l’une consacrée à la place des Arcades, devant l’église des Cordeliers, et l’autre à la rue de Morat, axe pénétrant dans la ville depuis Granges-Paccot.


Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.