16:04 PROJETS

Genève reste déchiré entre adversaires et partisans de la voiture

Teaserbild-Quelle: Clé de Rive

Les adversaires et partisans de la voiture s’affrontent à Genève par le biais du dépôt de deux motions au Grand Conseil. Les uns veulent piétonniser et arboriser le centre sans places de stationnement supplémentaires, et les autres relancent le projet de parking pourtant enterré en mars dernier dans les urnes.

Clé de Rive 2

Quelle: Clé de Rive

La construction d’un parking souterrain de 498 places aurait permis de libérer de l’espace public en surface.

Les adversaires et partisans  de la bagnole n’ont pas fini de s’écharper à Genève. Les uns veulent piétonniser l’hyper centre de la Cité de Calvin, dans la zone de Rive, et les autres ne renoncent pas au projet de parking de 498 places refusé par les électeurs de la ville le 7 mars dernier. De communal, le débat devient cantonal avec le dépôt de deux motions antagonistes dans leur contenu.

Le projet Clé de Rive prévoyait pourtant de créer une vraie zone piétonne en plein cœur de Genève. Or, il supposait aussi que les voitures puisent continuer de se garer dans un nouveau parking souterrain pour profiter de ce nouvel espace. Les électeurs ont dit non à 64% des voix. Un résultat si net qu’il enterre la réflexion.

Besoins opposés
Pourtant, certains élus au Grand Conseil genevois  y croient encore. Les socialistes veulent une zone piétonne, et l’UDC provoque en relançant les actions du futur parking, révèle la «Tribune de Genève ». L’impasse reste totale si on oppose les besoins d’une piétonisation à ceux des automobilistes. Toutefois, estiment plusieurs députés, le fait que le canton se saisisse du dossier peut le débloquer. Ou, du moins, relancer le débat.

Clé de Rive 3

Quelle: Ville de Genève

Le projet de piétonisation tel qu’il était prévu avant la votation du 7 mars dernier.

Pour mémoire, le projet Clé-de-Rive prévoyait la piétonisation de 13 rues du centre  de Genève, entre le boulevard Helvétique à l’est et la rue d’Italie à l’ouest. Les rues autour du rond-point de Rive auraient été largement végétalisées pour donner un caractère plus chaleureux à cette partie de la ville. La construction du parking souterrain aurait permis de libérer de l’espace public en surface. L’UDC se dit convaincue que le sort de ce projet aurait été différent si le canton dans son ensemble s’était prononcé.  

 Lire encore

Annonces

Dossiers

Coronavirus
© Suva

Coronavirus

Entreprises et chantiers s’accrochent aux mesures sanitaires

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.