12:01 PROJETS

Hôpital du Valais 2022


Conçu par le bureau Ferrari Architectes, le projet propose un campus paysager, véritable parc médical. Actuellement en planification pour un début de chantier prévu au printemps 2019, le futur bâtiment viendra s’insérer, telle une pièce de puzzle, au sud et à l’ouest de l’existant. Formant un « L » ce nouvel espace complétera le dispositif en place.

19415

Le volume, compact, ne dépassera pas la cote maximale de hauteur du socle existant.La circulation et l’entrée principale du site seront clarifiées dans le nouveau projet. Un axe vert renforcera la liaison au parc boisé situé au sud du complexe et invitera la nature à l’intérieur du bâti grâce à la cour centrale et à une série de patios. Les accès aux différents services seront clairement indiqués et s’opèreront par le biais d’une rue intérieure formant une boucle, pour une orientation simple et efficace.

Loïc Colotti, architecte en charge du projet au bureau Ferrari, explique: «Les divers flux sont bien distincts et suivent une progression naturelle du public. Les desks servent de filtre.Avec sa structure en peigne, le projet offre une grande flexibilité dans l’attribution des locaux. La répartition des différentes fonctions se fait de manière modulaire le long de la rue intérieure. Dans un hôpital, les différents secteurs doivent pouvoir être agrandis ou déplacés facilement. Le projet allie ainsi qualité de l’accueil et efficacité du dispositif pour les professionnels qui y déploient leurs activités.»

Transformations et extensions facilitées

Si dans un premier temps, le chantier reste concentré sur la construction du nouveau plateau technique, il est ensuite prévu de transformer l’hôpital existant, pas étape. Des travaux ont d’ailleurs été effectués avant Noël pour créer trois salles d’attentes et cinq places supplémentaires aux urgences. Implanté à distance du volume existant, le chantier du futur bâtiment pourra se faire de manière rapide et aisée tout en assurant le fonctionnement continu des structures en place. «Durant la phase transitoire des travaux, dit Loïc Colotti, les deux corps de bâtiment seront reliés uniquement au sud sur les trois niveaux. Dernière pierre de ce projet, une entrée commune au nord permettra un accès clair et logique à l’ensemble des services du nouvel hôpital de Sion. Les deux corps de bâtiments n’en feront plus qu’un.» Le principe d’implantation intègre déjà les futurs besoins d’agrandissements. Le positionnement optimal et la compacité du projet offre de multiples possibilités d’extensions. La structure en peigne démontre ici toute sa souplesse et son potentiel pour l’accroissement des besoins.

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.