00:09 PROJETS

Inauguration d’une première mondiale !

Le Centre suisse d'électronique et de microtechnique à Neuchâtel a inauguré jeudi sa façade dotée de panneaux photovoltaïques de nouvelle génération. Ces panneaux qui couvrent une surface de 633 m2 se distinguent des modules classiques par un plus haut rendement.

Des nouveaux panneaux photovoltaïques qui ont été installés, et inaugurés jeudi, sur la façade du bâtiment du Centre suisse d'électronique et de microtechnique (CSEM) à Neuchâtel. Le projet a bénéficié du soutien des services industriels Viteos et de la Ville de Neuchâtel. Les modules photovoltaïques retenus sont composés de cellules solaires bifaciales à haut rendement appelées cellules à hétérojonction. Cette haute technologie a été développée initialement par le PV-Lab de l'EPFL et portée à maturité par le PV-center du CSEM et son partenaire avant d'être transférée au groupe industriel suisse Meyer-Burger.

Atout pour Neuchâtel
La surface de 633 m2sur la façadeà disposition a permis la mise en place de 210 panneaux composés de cellules bifaciales, c'est-à-dire permettant de produire de l'électricité au recto comme au verso. Cette performance a été rendu possible grâce à la semi-transparence des modules utilisés et du fait que l'écran recevant les panneaux est détaché de la façade du bâtiment (effets de pénétration et de réflexion de la lumière). Le rendement annuel de l'installation (env. 35'000 kWh, soit l'équivalent de 10 ménages) est ainsi supérieur de 19% à celui d'une façade équipée de panneaux à cellules standards (monocristallin). Par ailleurs, les caractéristiques des panneaux confèrent à l'écran photovoltaïque de grandes qualités esthétiques et offrent des perspectives de développement architectural nombreuses.

Ce projet s'inscrit dans le développement actuel du Pôle neuchâtelois d'innovation. En effet, le quartier Maladière/Jaquet-Droz poursuit son développement urbanistique : après la mise en place du réseau de froid à distance (Freecooling) grâce à l'eau du lac, l'inauguration et l'installation de panneaux solaires sur le toit de Microcity, c'est à présent le concept d'intégration de technologies solaires au bâtiment qui a été mis en œuvre. A la faveur d'un investissement conséquent en rénovation et aménagement de son bâtiment situé rue Maladière 83, le CSEM s'est associé à Viteos et à la Ville de Neuchâtel pour intégrer cet écran photovoltaïque innovant à la façade sud.

Intégration architecturale
Par-delà les intérêts technologiques et énergétiques, le projet se distingue avant tout par sa vocation d'intégration architecturale. L'écran photovoltaïque a été dessiné par le bureau Geninasca Delefortrie, en collaboration avec le PV-center pour le choix de la technologie, représentative des activités neuchâteloises dans le domaine et aussi de l'industrie photovoltaïque en Suisse.

La façade photovoltaïque, unique au monde et innovante de par sa technologie, met en avant les capacités d'innovation du CSEM et illustre sa mission de transfert technologique vers des partenaires industriels suisses. Elle démontre- par l'exemple- l'intérêt porté par les partenaires engagés aux énergies renouvelables, et à l'énergie solaire en particulier.

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.