11:12 PROJETS

Inédit : un parking en bois de 2000 places

Le maître d'ouvrage Cotra Autotransport s’est trouvé confronté à un problème sérieux: construire un parking à étages pour 2000 véhicules sur un terrain où se trouve une nappe phréatique, ce qui signifie une interdiction de polluer le sol et, par conséquent, l’impossibilité d’utiliser du béton. Le bâtiment devait être léger. L’unique solution qui s’est présentée a été la construction en bois.

19415

L'ouvrage se trouve à Studen (BE), près de Bienne et sera bientôt terminé mais il est déjà opérationnel. A priori d’un genre unique au monde car, bien que plusieurs projets de parking à étages en bois aient déjà été imaginés par le passé aux Etats-Unis, en Allemagne et en Autriche, personne ne s'était encore lancé dans la concrétisation d’un tel ouvrage.

A première vue, pour tout visiteur non spécialiste en construction, le bâtiment ne présente rien de spectaculaire: un simple parking de 51 x 165 mètres, sur trois niveaux. Mais l’ensemble est supporté par des poteaux et des poutres en bois se superposant. «C'est une construction extrêmement simple», assure pourtant Stephan Zaugg, qui a conçu et produit cet ouvrage pionnier avec son entreprise de construction en bois Zaugg AG Rohrbach.

Eléments préfabriqués

Les plafonds se composent d'épais panneaux de contreplaqués de planches mesurant dix mètres de long, montés directement sur les poutres maîtresses de cinq mètres. Les poutres supplémentaires habituelles pour de telles distances de portage manquent, ce qui, avec le nombre de liaisons, réduit considérablement le temps de montage et les coûts. Un montage qui constitue aussi une prouesse invisible car, selon Stephan Zaugg, c’est la logistique qui a constitué le plus grand défi. Pour pouvoir construire efficacement, la production des éléments préfabriqués et leur transport jusqu'au chantier se sont faits selon un plan de route précisément respecté. Les éléments préfabriqués et une grande partie du bois proviennent d'Autriche car «Nous n'avons malheureusement pas ici d'industrie de produits semi-finis avec les capacités nécessaires», déplore Stephan Zaugg. Au total, 1100 m3 de lamellé-collé, 3400 m3 de panneaux de contreplaqué de planches et 30 m3 de hêtre ont été utilisés.

Façades en acier

Afin qu'aucun élément constructif ne soit exposé à la pluie et à la neige, les piliers soutenant la façade du bâtiment ont été fabriqués en acier zingué à chaud, ce qui a engendré quelques dépenses supplémentaires. Les rampes et escaliers d'accès sont également en acier. La surface du toit, utilisé comme surface de parking, a été protégée par une couche d'asphalte. La réception du bâtiment doit avoir lieu fin mars. La Suisse aura ainsi officiellement son premier parking à étages en bois. «C'est aussi une première mondiale», affirme Stephan Zaugg.

Bien que le bois et les voitures à essence ne forment pas, à première vue, la combinaison idéale, le danger d'incendie «n’a pas posé problème» assure le constructeur, et les normes cadrent avec la législation de 2015. Bien sûr, le parking a été planifié dans les dimensions qui lui évitent de répondre à des prescriptions plus élevées concernant la protection incendie et se passe ainsi de coupe-feu, de gicleurs anti-incendie et de sas anti-incendie.

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.