08:03 PROJETS

Intégration raffinée dans le vignoble

Le petit hameau de Mont-sur-Rolle (VD) est prêt en vue d’accueillir la future maison des vins en 2019. Parfaitement intégré au paysage lémanique, « Entre murs » devrait coûter 10 millions.

A Mont-sur-Rolle, l’Association pour l’étude de la future Maison des vins de La Côte vient de dévoiler le lauréat du concours d’architecture choisi parmi cent dossiers présentés. Le projet retenu par un jury, présidé par Bruno Marchand, architecte EPFL, émane du bureau montreusien Archi-DT. Intitulé «Entre murs», le projet met en évidence l’intégration sensible et raffinée de l’ouvrage dans le paysage viticole en balcon sur le Léman. Un véritable atout puisque le futur complexe est destiné à promouvoir les vins des 200 vignerons encaveurs de la région ainsi que les spécialités locales.

Deux volumes parallèles

Comme l’indique son titre, « Entre murs » se fond parfaitement dans le paysage viticole de La Côte caractérisé par ses vignes et ses murets de pierre en balcon sur le Léman. L’intégration dans le site, sur une parcelle située à Mont-sur-Rolle, se fait par le modelage de deux volumes obliques aux pentes opposées, tenus latéralement par les murs tandis qu’un belvédère, lien essentiel avec l’extérieur, permettra aux visiteurs de profiter de la vue panoramique s’ouvrant sur le lac et les Alpes, tout en ayant les pieds dans le vignoble de La Côte. Les matériaux principaux utilisés seront le bois et le minéral. Construits en pierre de la région, les deux éléments parallèles comprendront les parties techniques (locaux de stockage, cuisine) et l’administration. Une salle de réception et une autre de séminaire sont prévues dans le second élément, qui mène à une grande terrasse faisant face aux Alpes.

Après cette première présentation publique, il faut néanmoins rappeler qu’il reste du pain sur la planche avant de pouvoir penser à l’inauguration du futur complexe en 2019. Le bâtiment estimé à 10 millions, est destiné à mettre en évidence les douze lieux de production réunissant quelque 200 vignerons encaveurs que totalise le vignoble de La Côte réparti sur les districts de Morges et de Nyon.

Des fonds à trouver

En effet, si le projet prend désormais une forme concrète, le groupe de travail poursuit ses recherches de fonds pour financer la Maison. Outre la participation des collectivités publiques, à savoir les communes, les régions, le Canton de Vaud et la Confédération, le groupe compte sur le soutien d’investisseurs privés, parmi lesquels les viticulteurs et encaveurs, les coopératives agricoles et regroupements d’agriculteurs. Parallèlement, il s’agira pour les maîtres d’ouvrage de légaliser le plan de quartier destiné à accueillir l’ensemble architectural.

Les cent dossiers du concours d’architecture font l’objet d’une exposition publique qui se tiendra jusqu’au 18 mars dans l’ancien local du Service du feu à Mont-sur-Rolle. Par ailleurs, une séance de présentation de la future Maison des vins de La Côte et du plan d’affaires aura lieu le 16 mars à 19h à la grande salle de Mont-sur-Rolle pour les viticulteurs. Enfin, une présence à Arvinis, du 13 au 18 avril, sur le stand des Vins de Morges, a également été programmée.

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.