11:07 PROJETS

La construction de logements d’utilité publique a la cote à Genève

Teaserbild-Quelle: Photodrone.pro

Le canton de Genève a vécu une année 2021 faste sur le front de la construction de logements d’utilité publique. Avec 825 nouvelles unités d’habitation supplémentaires, il s’agit d’un record absolu depuis l’introduction en 2007 de nouvelles dispositions légales.

Adret Lancy 1

Crédit image: Photodrone.pro

La gare de Lancy-Pont-Rouge a dynamisé le territoire. A gauche, couleur minérale, se construit le futur pôle d’affaires de Genève. Et de l’autre côté des rails, c’est un nouveau village intergénérationnel qui est né.

Le parc genevois de logements d’utilité publique (LUP)  représente 11,53% des biens immobiliers présents sur le territoire cantonal. Les fondations immobilières de droit public et communales totalisent 51,2% des constructions de ce type d'habitation. Ces dernières sont les principales bénéficiaires du fonds LUP avec 57,2% des 23,3 millions de dépenses nettes consenties en 2021. Suivent les fondations immobilières de droit public (FIDP) avec 23,2% et la Fondation pour la promotion du logement bon marché et de l'habitat coopératif (FPLC) avec 19,6%.

Opérateurs publics en pleine bourre
Fin 2021, le parc LUP a atteint les 19'469 logements. Les 825 LUP construits en 2021 représentent 25,6% de la production totale des 3'215 logements neufs construits dans le canton sur 3'438 habitations construites. 423 logements (51,2%) l'ont été par des opérateurs publics (237 unités construites par des fondations communales et 186 unités construites par les FIDP). Suivent les associations, les entités sans but lucratif, les fondations de placement, les sociétés d'investissement, les caisses de prévoyance et les particuliers, avec 389 logements (47,2%). Les sociétés coopératives n'ont quant à elles construit que 13 logements (1,6%) sur des terrains appartenant à des entités publiques (communes).

23 millions dépensés
Les dépenses nettes du fonds se sont élevées à 23,3 millions de francs, dont 57,2% ont été allouées aux Fondations immobilières communales, principales bénéficiaires du fonds LUP, suivies par les Fondations immobilières de droit public (FIDP) avec 23,2% et par la Fondation pour la promotion du logement bon marché et de l'habitat coopératif (FPLC) avec 19,6%. Les ressources financières du Fonds LUP ont permis le financement de 339 logements en cours de réalisation, l'acquisition de 3'740 m2 de terrains par la FPLC pour un potentiel de 34 logements.

Depuis l'entrée en vigueur de la loi LUP en 2007, le programme a contribué à l'intégration de 5'428 logements, à l'acquisition de 2142 logements existants, à la construction de 5555 nouveaux LUP, à la comptabilisation de 6344 logements, totalisant 19'469 logements dans le parc LUP et a permis l'acquisition de 158'251 m² de terrain.

Nouvelle loi
Pour soutenir le rythme de construction de LUP en visant l'objectif de 20% du parc cantonal, une nouvelle loi, prévoit dès l’an dernier une nouvelle répartition en 3 tiers des catégories de logement en zone de développement dont un tiers au minimum est affecté pour les LUP. Son but est de mieux répondre aux besoins en logement des personnes les plus démunies et de la classe moyenne tout en maintenant les objectifs de la LUP. Ses effets ne pourront être évalués qu'à partir de 2025-2026.


Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.