14:03 PROJETS

La future tour de Swissquote passera par les urnes le 15 mai à Gland

Teaserbild-Quelle: Image de synthèse Link Architectes

La future tour de Swissquote, à Gland (VD), continue d’attiser les passions. Les élus de la commune montent au front pour défendre ce projet combattu par référendum. La population tranchera le 15 mai.

Swissquote Gland 3

Crédit image: Swissquote

Swissquote veut réduire son emprise au sol en construisant en hauteur. Mais une partie de la population de Gland ne l’entend pas ainsi.

Le futur développement de la banque Swissquote à Gland (VD) ne fait pas que des heureux. Les opposants à un projet de tour continuent leur combat, et cela fait réagir les élus communaux confrontés à un référendum validé. Le 15 mai, les électeurs diront ce qu’il en est en se prononçant sur un plan d’affectation qui permettra la construction de ce vaste campus bancaire.

Swissquote veut en effet augmenter sa présence à Gland par la construction d’un vaste campus de bâtiments comprenant notamment une tour de 60 m de hauteur. Un comité citoyen s’oppose au projet en l’estimant démesuré. Il plaide pour un développement économique communal plus contrôlé et moins dépendant du bon vouloir de la principale entreprise de la commune.

Les partis représentés au sein des autorités communales ne voient pas les choses ainsi. Ils rappellent à la population que ce projet de tour est créateur d’emplois. Il ancrera Swissquote plus profondément dans le tissu économique local, tout en limitant l’emprise au sol de la future construction. La futur tour de Swissquote, indiquent ses partisans, sera aussi au centre de l’aménagement d’un futur parc public et de la végétalisation d’un terrain encore trop minéral.

Exigences écologiques
La construction de la future tour, poursuit la commune, remplira également plusieurs exigences écologiques. Toiture végétalisée et munie de panneaux photovoltaïques, encouragement du recours aux transports publics par la rédaction du nombre de places de stationnement, efficience énergétique, tous ses avantages figurent dans une simulation 3D. La population n’aura enfin pas à souffrir de la hauteur du futur bâtiment vu le dégagement de celui-ci. «Cette tour nous permet d’éviter la construction d’une barre de 115 m de longueur», soulignent encore les élus communaux favorables au projet.

Les référendaires ont déjà montré leur attachement à voir la population trancher le nœud gordien. Tout en maintenant leur opposition dans des termes assez vifs.

Une votation obtenue avec ténacité

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.