15:11 PROJETS

La mine de Delémont en pleine réhabilitation dans son écrin de bois

Teaserbild-Quelle: Association Tête de puits de mine, Delémont

Bâtiment de bois à la silhouette particulière à Delémont (JU), la Tête du puis de mine est actuellement en plein travaux de réhabilitation et de restauration. Une association va y créer un espace polyvalent et une exposition permanente sur l’extraction du minerai de fer dans le Jura.

Sensible à la construction en bois, le canton du Jura n’en oublie pas pour autant le métal, et en particulier l’exploitation du minerai de fer. En 1927, la Tête du puits de mine fermait à Delémont. Près d’un siècle plus tard, le bâtiment a commencé sa réhabilitation, tout en conservant sa valeur patrimoniale.

Ce projet de réhabilitation est mené par l’Association de la tête du puits de mine, basée à Tramelan (BE). Son président Régis Froidevaux et son équipe ont mené une intense recherche de fonds pour rassembler les quelque 1,3 million nécessaire au financement des travaux de restauration et de valorisation de ce bâtiment. Ce dernier ne peut en effet valoir actuellement que sa silhouette imposante et particulière, en périphérie de la capitale jurassienne.

Aménagement en trois parties
Les travaux engagés il y a quelques semaines consistent à préserver et valoriser l’enveloppe du bâtiment et de sa magnifique charpente en bois. Ils vont aménager tout l’espace en trois parties. Tout d’abord, l’ancienne salle des machines de 120 m² sera aménagée comme lieu pour les réunions d’associations, de sociétés ou d’entreprises pouvant accueillir 100 personnes. Ensuite, le premier étage abritera une exposition permanente sur l’industrie du fer, ouverte sur demande. Enfin, un petit local de 30 m² pourra accueillir des archives. Les travaux seront terminés à la fin de l’année prochaine.

Puits de mine Delémont 2

Crédit image: Association Tête de puits de mine, Delémont

Le bâtiment de bois contenait avant sa fermeture en 1927 un vestiaire pour les mineurs, la machinerie des ascenseurs donnant accès aux galeries et une forge.

Contrairement aux sites horizontaux des salines de Bex (VD) ou des mines d’asphalte de La Presta (NE), la tête du puits de mine de Delémont est un vestige unique d’exploitation minière verticale en Suisse. Elle abritait avant sa fermeture un vestiaire pour les mineurs, ainsi qu’une forge et toute la machinerie des ascenseurs d’accès aux galeries d’extraction. Environ 190 puits étaient alors en activité entre Delémont et Courroux.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.