10:11 PROJETS

La place du Marché de Vevey transformée en Gruyère

Le compte à rebours pour la Fête des Vignerons 2019 est bien lancé. La magnifique arène, écrin des célébrations, est en construction et se prépare à sortir de terre. Pour supporter les 1100 tonnes de la structure et résister à la Vaudaire, des fondations solides sont nécessaires: les ouvriers doivent forer et ancrer 150 pieux en béton.

Ces prochains mois, l’immense place du Marché de Vevey va être complètement métamorphosée. D’ici ce printemps, une arène de 20'000 places va y être érigée avec cinq scènes, dont le sol de la principale sera composé d’écrans LED. En outre, une immense plateforme de 3300 m2 sera posée sur le lac, en appui sur 260 pieux en bois.

Alors que la charpente métallique est en cours de fabrication en atelier, les travaux préparatoires ont débuté le 15 octobre dernier sur la place. Maçons, ferrailleurs et foreurs s’activent à poser les fondations souterraines qui devront supporter un poids de plus de 1100 tonnes. Ils ont bien sûr été confrontés à la complexité du sous-sol, véritable toile d’araignée de canalisations et de câbles, certes répertoriés sur plans, mais dont la précision est parfois un peu aléatoire. Des sondages ont été nécessaires pour les repérer le plus précisément possible et éviter de percer le moindre tuyau.

Capable de résister à des coups de vent de 200 km/h

150 pieux en béton d’un diamètre de 58 cm longs de 5 à 17 m seront nécessaires. Ils porteront les portiques et colonnes soumises à des charges importantes qui doivent notamment assurer la stabilité au vent. En effet, la place du Marché de Vevey, face au lac, est exposée à la Vaudaire, un souffle estival redouté pour sa soudaineté et sa violence. Les ingénieurs en ont bien sûr tenu compte et ont conçu les arènes de manière à ce qu’elles supportent des pressions latérales 150 kg/m2, l’équivalent de vents de 200 km/h.

300 socles en béton ont été conçus pour supporter la charge des pieux. La moitié seront enterrés entre 25 et 55 cm de profondeur. L’autre moitié sera en surface. Ils seront mis en place en janvier. Au terme de la fête, les pieux en béton ne seront pas retirés de la place. Les socles, eux, seront brisés et recyclés.

Tenir compte des impératifs de fin d’année

Commencés il y a un mois, les travaux marquent une petite pause cette semaine pour céder la place à la foire de la Saint-Martin. Le chantier reprendra ses droits le 14 novembre jusqu’à mi-décembre. A ce moment-là, l’espace sera entièrement libéré pour les festivités de fin d’année; les commerçants locaux pourront ainsi accueillir les clients et leurs voitures.

Début janvier, les monteurs prendront possession de la place pour installer la charpente métallique. L’assemblage de la structure est planifié sur deux mois, puis courant mars les gradins seront installés et finalement la scène principale sera équipée de tous ses éléments son et lumière.

Les installations seront mises à disposition des artistes courant mai. Les répétitions se succéderont du 15 mai au 15 juillet. Puis place enfin à la Fête du mercredi 17 juillet au dimanche 8 août 2019.

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.