09:01 PROJETS

Le lac artificiel de Barberêche va baisser pour des travaux de rénovation

Teaserbild-Quelle: Groupe E

Le groupe E va baisser cet automne le niveau de son lac artificiel de Barberêche (FR) pour effectuer divers travaux sur un ouvrage en béton habituellement immergé à cette saison. Il s’agit de renforcer la protection des usagers contre les risques d’électrocution.

Lac Barbereche 2

Crédit image: Martin Thurnheer, CC_BY_A-S_4.0

L’abaissement du niveau des eaux du lac pourra mettre à sec des zones habituellement immergées en automne, admet le Groupe E

Si une étude révélée par La Liberté atteste que les barrages fribourgeois peuvent parfaitement relever le défi de la lutte contre le réchauffement climatique, il n’en reste pas moins que leurs exploitants doivent les entretenir régulièrement. C’reste pour cette raison que le Groupe E va entreprendre divers travaux de réfection l’automne prochain sur le lac artificiel fribourgeois de Barberêche. Le fournisseur d’électricité entend donner tout le temps nécessaire aux usagers du lac pour s’organiser.

Selon un communiqué du groupe, le chantier consistera à abaisser le niveau du lac d’environ 4 m par rapport à sa cote maximale. Cela permettra la réfection d’une construction en béton immergée. Construite en 1964, celle-ci est destinée à protéger les rives contre l’érosion et garantir la sécurité des usagers du lac contre les risques d’électrocution.

Travaux par étapes
L’abaissement du niveau des eaux se fera par étapes, en fonction de l’avancement des travaux. La surface du lac sera ainsi progressivement portée à une altitude de 528 m au-dessus du niveau de la mer. Lorsque le chantier sera achevé, le  lac retrouvera son altitude habituelle. Comme les rives sont abruptes, l’abaissement du lac n’aura pas d’impact significatif sur les zones proches du barrage. Le Groupe E estime toutefois que plusieurs surfaces normalement immergées devraient être temporairement mises à sec.

Le chantier se déroulera en parallèle d’autres travaux à la hauteur de la centrale hydroélectrique d’Hauterive (FR) et du lac de la Gruyère. L’approvisionnement en électricité sera assuré par les autres ouvrages du groupe et par achat sur le marché, conclut le communiqué.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.