12:02 PROJETS

Le centre d’Yverdon-les-Bains se prépare à enterrer la voiture

Teaserbild-Quelle: Agence HYL - Hannetel et Yver

Le centre d’Yverdon-les-Bains (VD) se prépare à vivre une mutation profonde avec les prémisses d’un nouveau parc paysager. Il faudra pour cela enterrer 1000 places de parc. Le projet alimente le quotidien de la population depuis de longues années déjà.


Faire disparaître le bitume à la Place d’Armes, devant la gare d’Yverdon-les-Bains, au profit d’un centre-ville complètement repensé, le Nord vaudois en rêve. Cependant, le sort des nombreuses voitures qui se garent à cet endroit sera encore source de bien de discussions politiques. La cité n’en veut pas moins aller de l’avant, en redéfinissant le calendrier des travaux prévus en fonction des effets de la crise sanitaire.

Il est en premier lieu question d’enterrer le parking du centre, actuellement à ciel ouvert. Soit des travaux titanesques qui devraient être prochainement mis à l’enquête publique. Acceptée en mars 2019 par les autorités yverdonnoises, la création de ces 1000 places de stationnement au centre de la localité s’oppose à la politique menée par Genève, Neuchâtel ou Lausanne, qui privilégient plutôt la bascule de la route vers les transports publics dès leur périphérie.

Quatre axes de développement

Il restera ensuite à la Municipalité de créer un espace de vie en surface, en misant sur la rencontre et la détente dans un espace renaturalisé. Le projet préparé par une agence française se décline selon quatre axes. Tout d’abord, un jardin agrémentera le parvis du théâtre Benno Besson. Ensuite, le kiosque à musique construit en 1925 sera déplacé à l’ouest de la place. Un grand bassin bordera au sud le nouveau parc paysager. Enfin, l’espace des Remparts sera transformée en zone de rencontres, avec des voies de circulation spécialement réservées aux cyclistes et aux piétons. La vitesse du trafic routier y sera limitée à 20 km/h, notamment pour accéder au parking souterrain.

La Municipalité entamera les travaux ce printemps à la rue des Remparts. Elle mettra ensuite à l’enquête publique la totalité du parc paysager et le parking souterrain. Elle s’attend encore que le centre-ville fasse encore couler beaucoup d’encre.


Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.