13:04 PROJETS

Le futur quartier genevois des Acacias sera moins dense que prévu

Teaserbild-Quelle: Asylum

Le concept de nature en ville guide la reconversion du quartier genevois des Acacias. La deuxième mise à l’enquête publique du projet met en scène une place centrale triangulaire convergeant vers sept rues privées du trafic automobile.

Plan Acacias 2

Crédit image: Asylum

Le quartier, traversé par la rivière Aire, réservera 60% de sa surface aux espaces verts.

Le projet de futur quartier des Acacias, à Genève a été fortement remanié depuis sa mise à l'enquête publique de 2021. La  densité réelle a été abaissée, modifiant la taille et la forme de certains bâtiments élaborés dans le cadre de la première mouture. L'abaissement des gabarits de 29 à 23 m au centre du quartier offrira une distance plus confortable entre les bâtiments et une meilleure échelle des espaces publics pour les piétons.

Un quartier de caractère urbain et des îlots mixtes accueilleront à terme 2300 logements. Ils entoureront des jardins en pleine terre, favorisant le développement d’arbres de grande taille propices à une atmosphère fraîche et ombragée. Créer une ville dense, très bien desservie, en plein centre-ville, avec une qualité de vie élevée tels sont les objectifs de la transition écologique voulue par l’Etat de Genève dans le cadre de la reconversion de la parcelle.

Espace rivière, nature en ville et patrimoine
Le nouveau plan de quartier renforce d’autres qualités du projet, comme l’accès amélioré à l’espace rivière constitué par la remise à ciel ouvert de la Drize, qui traversera sur 400 m le quartier au milieu d’espaces verts. Ce poumon de verdure occupera un espace généreux de 46 m de large entres les façades des bâtiments environnants.

Crédit image: Les Acacias

Trois nouvelles barres d'immeubles, construites tour à tour, formeront ce nouveau quartier durable.

Autour du chemin de Ternier, l’ensemble formé de bâtiments du XIXᵉ siècle sera quant à lui mis en valeur par l’aménagement d’un parc longitudinal planté. Il sera désormais relié à la nouvelle place centrale, tandis que le pavillon Sicli et d’autres bâtiments patrimoniaux seront maintenus.

Un quartier calme et agréable
En termes de mobilité, la nouvelle version du quartier sera encore plus calme, avec un minimum de voitures et quasiment aucun stationnement en surface pour offrir plus d'espace aux piétons et aux vélos. Des parkings centralisés accueilleront les véhicules des habitants. Ces derniers bénéficieront également de plusieurs équipements publics de qualité: école, crèche, ludothèque et maison de quartier.

La direction de projet a mis à profit ces derniers mois pour reprendre le dialogue avec la population, en organisant une première série d'ateliers dont est issue une charte des espaces ouverts qui définit plus précisément les engagements du projet. Ce dernier peut être consulté jusqu’au 12 mai.


Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.