12:10 PROJETS

Le jury s’est mis à table et a choisi son «banquet»

Le futur Campus santé situé dans la périphérie lausannoise a son gagnant. En effet, l’architecte zurichois Jan Kinsbergen est le lauréat du concours avec son projet « Banquet ». Trois bâtiments emblématiques occuperont l’espace situé à la Bourdonnette.

Au début du mois de septembre, le jury a examiné 70 projets rendus dans le cadre du concours pour le futur Campus santé à Chavannes-près-Renens. Au terme des délibérations, il a désigné à l'unanimité le projet « Banquet » de l'architecte zurichois Jan Kinsbergen. Le jury a été convaincu par l'architecture sobre et visionnaire du projet lauréat. Il a souligné la grande clarté de son concept : trois fonctions pour trois bâtiments emblématiques, dessinés en suivant des formes géométriques simples et facilement reconnaissables.

La disposition de l'espace, qui assure une réponse urbanistique convaincante et établit une liaison efficace entre ses différents éléments, tout en maintenant un espace ouvert qui favorise la circulation du savoir et le vivre ensemble a également été un atout du projet zurichois.

1500 étudiants et 230 collaborateurs

Le premier bâtiment, circulaire, sera dévolu au « C4 » pour « Centre coordonné de compétences cliniques ». Il mettra à disposition des institutions de formations du domaine de la santé – Haute Ecole de Santé Vaud (HESAV), Haute Ecole de Santé La Source, Faculté de biologie et de médecine de l'UNIL, CHUV, les infrastructures nécessaires à l'enseignement des pratiques cliniques par le biais de la simulation. Celle-ci permet notamment de reproduire des situations ou des environnements de soins, d'enseigner et répéter les procédures, les processus, et les prises de décisions. Elle permettra également d'innover avec de nouveaux modèles de soins basés sur les collaborations interprofessionnelles.

Le deuxième bâtiment permettra le regroupement sur un seul lieu de toutes les filières de la Haute école de santé Vaud (HESAV), actuellement dispersée en ville de Lausanne. Outre l'optimisation de son fonctionnement, la réunion sur un seul site permettra à la HESAV d'accueillir, en complément des formations en soins infirmiers, physiothérapie, sage-femme et technique en radiologie médicale, la filière des ergothérapeutes. C'est ainsi quelque 1500 étudiants et près de 230 collaborateurs qui seront ainsi réunis dans un lieu unique.

Création de 500 lits

Ce futur édifice répond aux besoins grandissants dans le domaine de la santé en permettant d'accroître le nombre de personnes formées dans ses différents métiers. Il permet également de renforcer l'offre en matière de logements pour étudiant, puisque le troisième bâtiment prévoit la création de 500 unités supplémentaires.

Le coût des deux programmes HESAV et C4 est fixé à 141 millions de francs. Quant aux logements, ils seront financés par la Fondation Maisons pour étudiants Lausanne. Le projet « Banquet » permet également de répondre aux attentes du concours d'idées par sa manière d'intégrer, dans des étapes ultérieures, une zone de logements privés, d'un bâtiment à destination de l'administration cantonale et de programmes communaux de manière cohérente et harmonieuse.

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.