11:05 PROJETS

Le LEB enterré à Lausanne pour augmenter la cadence de ses rames

Teaserbild-Quelle: Etat de Vaud
LEB en service 1

Crédit image: Etat de Vaud

Le nouveau tunnel est le résultat de multiples prouesses techniques, notamment au plan de l’évacuation des matériaux et pour résoudre les problèmes liés à la nature du terrain traversé.

Après trois semaines de tests et de vérifications techniques, il est temps pour les Transports publics lausannois d’ouvrir le nouveau tunnel du LEB au trafic voyageurs. Comme promis, les premiers trains emprunteront le nouveau tracé en direction du Gros-de-Vaud dimanche 15 mai. Les trois nouvelles gares entreront ainsi en exploitation commerciale pour ce maillon indispensable du RER vaudois.

Ces festivités marquent la fin d’un chantier démarré il y a plus de quatre ans. Fait de prouesses techniques et de surprises, le percement d’un tunnel de 1,7 km entre Lausanne et Prilly s’est déroulé sous un environnement très urbanisé. A tel point qu’il a fallu trouver, au sein du consortium de construction, des solutions originales pour réduire au maximum les nuisances des travaux en surface.

Ultimes tests de maintenance
Les derniers tests ont porté sur la formation de toutes les équipes d’exploitation du LEB, de maintenance et de la ligne électrique de cette liaison. Un exercice d’évacuation du tunnel a permis de tester les comportements à adopter en cas d’accident ou d’incendie dans la nouvelle galerie.

Le nouveau tracé du LEB sonne le glas de la circulation des trains sur l’avenue d’Echallens, dès la gare de Chauderon. Il fait entrer une liaison vieille de 150 ans dans les transports publics du XXIᵉ siècle. Il a notamment permis d’augmenter la cadence des rames.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.