14:02 PROJETS

Le mobilier urbain provisoire parti pour durer à Lausanne

Teaserbild-Quelle: Ville de Lausanne

Le mobilier urbain testé dans les deux quartiers lausannois Midi/Beau-Séjour et Benjamin-Constant rencontre l’adhésion de la population. Celle-ci demande davantage d'espaces communautaires et de bacs végétalisés.


Le quartier Benjamin-Constant se situe à proximité immédiate du centre-ville. Il accueille de nombreux commerces et des établissements de consommation. Il participe à l'aménagement urbain de la ville de Lausanne.

Crédit image: Ville de Lausanne

Le quartier Benjamin-Constant se situe à proximité immédiate du centre-ville. Il accueille de nombreux commerces et des établissements de consommation.

Après une année de phase test dans deux quartiers d’habitation lausannois, le mobilier urbain rencontre l’adhésion de la population riveraine. Celle-ci demande des améliorations, notamment dans la zone de Benjamin-Constant.  Depuis septembre 2020, les principaux axes de circulation de ce quartier sont devenus une zone 30km/h et des espaces de rencontre ont été mis en place sur les rues de la Paix et de Marterey. Le projet test avait pour objectif principal de diminuer les nuisances de la route et d’encourager le dynamisme piétonnier du quartier

Près des trois quarts des usagers du mobilier ont une impression plutôt positive des aménagements tests, notamment pour leur ensoleillement (74%), leur propreté (65%) et leur végétation (63%). Pour les habitants du quartier, 40% ont un avis plutôt positif.

Par ailleurs, 93% des usagers du mobilier souhaitent le maintien de l’état actuel, son amélioration ou un espace davantage apaisé.  Du côté des commerçantes et commerçants du quartier, plus de la moitié ont un avis positif sur la mise en place d’une zone modérée et sur le mobilier urbain. Près de trois quarts de ces personnes sont en faveur d’une pérennisation des aménagements.

Trafic jugé encore trop important
Parmi les critiques émises, l’aménagement routier n’a pas réussi suffisamment à réduire le trafic, à améliorer la sécurité routière et à réduire les nuisances sonores. Les piétons, automobilistes et cyclistes ont obtenu certains ajustements. Ceux-ci seront posés dès le début de l’été, sous réserve des procédures légales. Cela concerne la réorganisation du stationnement deux-roues motorisé et la mise en place d’une nouvelle place de livraison sans possibilité de parking sauvage. Dans un second temps, différents aménagements paysagers et plantations, l’amélioration des traversées piétonnes avec des seuils et de la modération du trafic pourront être envisagés. Ces travaux sont prévus courant 2023.

La population de Beau-Séjour a soulevé plusieurs points d’amélioration tels que le souhait de diminuer les nuisances sonores la nuit créées par le mobilier, l’ajout de végétation et de places de stationnement vélo ainsi que la mise en place de dispositifs

Crédit image: Ville de Lausanne

La population de Beau-Séjou veut diminuer les nuisances sonores, l’ajout de végétation et de places de stationnement vélo ainsi que la mise en place de dispositifs incitant à ralentir le trafic.

Le quartier Midi/Beau-Séjour est un espace résidentiel et commercial, dont la présence d’établissements institutionnels, tels que l’EPCL, le Conservatoire ou encore l’Opéra, ainsi que son positionnement entre la gare et la place Saint-François, en font une destination conviviale et fréquentée. Les rues du Petit-Chêne, Gibbon, Grotte, Midi et Beau-Séjour se sont donc transformées en zone de rencontres, dans laquelle les piétonnes et les piétons sont prioritaires, ceci pour mieux répondre aux besoins de la population et renforcer l’identité du quartier. Dans cette première phase test, des bacs de plantation et du mobilier urbain ont été déployés dans la zone de rencontre sous forme de différentes assises et de tables.

Confort apprécié
Globalement, 90% des usagères et usagers du mobilier ont une impression plutôt positive des aménagements tests. Ils les apprécient particulièrement pour leur convivialité (75%), leur ensoleillement (69%) et leur confort (64%). Pour les habitants de la zone, 47% ont une impression plutôt positive de ces aménagements et 17% ont un avis neutre. Par ailleurs, 97% des usagères et usagers du mobilier souhaitent maintenir l’aménagement actuel, ajouter des améliorations ou avoir un espace davantage apaisé. Du côté des résidentes et résidents du quartier, il s’agit de 65% des personnes sondées. La Ville de Lausanne souhaite adapter son projet  urbain selon les désirs des habitants y vivant pour fin 2022, sous réserve des procédures légales.

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.