15:11 PROJETS

Le parking souterrain d'Yverdon est redimensionné drastiquement

Teaserbild-Quelle: Agence HYL - Hannetel et Yver

A Yverdon-les-Bains (VD), le parking souterrain de la place d'Armes, en face de la gare, n'en finit pas de susciter des réactions. Ayant pris en compte les oppositions du canton, la Municipalité a modifié à la baisse le projet initial.

Centre Yverdon 3

Crédit image: Agence HYL - Hannetel et Yver

La place d’Armes d’Yverdon, actuellement revêtue de bitume, est à l’aube d’un réaménagement complet.

La Municipalité d’Yverdon-les-Bains a présenté le projet redimensionné de parking souterrain de la Place d’Armes. Suite aux remarques et objections du canton, formulées l’an dernier lors de la procédure d’examen préalable, elle entend réaliser un hub de mobilité comportant 430 places de stationnement pour les voitures, 160 pour les deux-roues motorisés et 1'000 pour les vélos avant 2030.

La Municipalité en majorité rose-vert porte ce projet qui est désormais en adéquation avec les objectifs du Plan climat cantonal, du Projet d’agglomération de 4e génération, et de son programme de législature en matière d’urbanisme, de mobilité et de lutte contre les effets du réchauffement climatique.

Oppositions et remise en question du projet
A la suite des objections formulées par le canton lors de l’examen préalable en juin 2021, les services de la Ville ont retravaillé le projet de parking. De nombreuses études de dimensionnement du stationnement du centre-ville ont été effectuées, fondées sur des objectifs à moyen et long terme permettant d’accompagner le report modal en matière de mobilité durable. Inutile de dire que commerçants et même certains élus de droite s'en inquiètent.

Centre Yverdon 1

Crédit image: Agence HYL - Hannetel et Yver

Le projet de la Place d'Armes doit permettre une meilleure liaison entre le centre-ville et le lac.

Le projet de parc paysager en surface, conçu sur la base d’une démarche participative, n’est pas remis en question. Le redimensionnement du parking permettra d’augmenter le nombre de plantations d’arbres et d’améliorer la couverture végétale de la Place d’Armes, identifiée comme un îlot de chaleur urbain selon la stratégie de végétalisation menée par la Ville.

Ce parc plus végétalisé continuera d’offrir une belle perspective entre le Théâtre Benno Besson et le collège de la Place d’Armes, qui est recensée par l’ISOS (l’Inventaire fédéral des sites construits d’importance nationale à protéger en Suisse).

Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.