12:08 PROJETS

Le site chimique de Monthey bientôt alimenté en vapeur d’eau pour produire son électricité

Teaserbild-Quelle: SATOM

Ecotube, actuellement en construction, est un projet enterré qui vise à alimenter en vapeur d’eau une entreprise du site chimique de Monthey (VS) pour produire de l’électricité sans matières fossiles. Un tunnelier est entré en action pour faire passer ces installations sous un pont sur le Rhône.

Ecotube Monthey 1

Crédit image: Satom/Charles Niklaus

Le tunnelier a été descendu à 9 m de profondeur pour forer sa galerie.

La réduction des émissions de dioxyde de carbone et l’abandon de combustibles fossiles pour la production d’électricité sur le site chimique de Monthey (VS) franchit un nouveau pas avec le creusement de l’Ecotube, une conduite de 2,5 km enterrée à neuf mètres de profondeur. Cette liaison souterraine injectera de la vapeur produite par l’usine d’incinération des ordures de Satom SA pour le compte de, la production d’électricité de la Compagnie industrielle de Monthey (Cimo), l’un des quatre occupants du site chimique.

Satom a donc entamé le creusement de cette conduite en mettant en service un nouveau tunnelier. Baptisée Janine, cette machine de 3 m de diamètre va commencer par forer 70 m de galerie au-dessous d’un pont sur le Rhône, en une dizaine de jours. Le micro tunnel est composé d’éléments en béton qui s’emboîtent les uns dans les autres au fur et à mesure de son avancement. Un fois arrivé au bout du tracé, le tunnelier sera retiré et les canalisations pourront prendre place dans la galerie.

Production plus écologique
Ecotube est un projet innovant en Suisse romande dans la production d’électricité. La vapeur provenant de Satom sera injectée dans une turbine sur le site de Cimo. L’utilisation de ressources de proximité rendra ainsi cette dernière moins dépendante des matières fossiles. Ecotube pourra ainsi fournir 300 000 t de vapeur pour un potentiel de 250 GWh de gaz naturel. Cela évitera les émissions de 45000 t de dioxyde de carbone, ce qui correspondra à 11000 tours du monde en voiture, affirme Satom.

La société d’incinération transforme en effet après combustion les ordures ménagères de 77 communes en vapeur d’eau. Ecotube permet aussi de réaménager le ruisseau qui longe son tracé en surface. Le gros œuvre de sa construction devrait être terminé à la fin de l’année.


Autres articles intéressants

Annonces

Dossiers

Bois

Bois

Le bois dans tous ses états

S'abonner à la newsletter.

Avec la Newsletter-Batimag, vous recevez régulièrement des nouvelles pertinentes et indépendantes sur l'actualité de la construction en Suisse et dans le monde.